Accueil » Initiative » Les vignerons du Puy-de-Dôme jouent la carte de l’œnotourisme
Des vignes et des paysages.
Actualités Initiative

Les vignerons du Puy-de-Dôme jouent la carte de l’œnotourisme

Le vin est intimement lié au territoire et aux paysages. Cet été, les vignerons du département vont proposer des animations originales pour mieux séduire les touristes et mettre en valeur leurs produits.

Lier viticulture et tourisme n’est pas tout à fait une nouveauté. La Bourgogne, par exemple, conjugue depuis longtemps les deux secteurs. Les vingt huit vignerons du département du Puy-de-Dôme ont délibérément décidé de se lancer dans l’aventure et de proposer, chacun à sa façon, des animations souvent originales pour mieux lier les saveurs de leurs cépages et les charmes du territoire. Bien-sûr, les traditionnelles dégustations demeurent incontournables mais d’autres activités, mêlant vin et patrimoine, sont aussi à l’ordre du jour. Une façon de découvrir le vignoble auvergnat sous un nouvel angle…

A cheval, sur des poney ou des trottinettes électriques

La Cave coopérative Desprat-Saint-Verny, située à Veyre-Monton, ne manque pas d’idées dans ce registre. Elle proposait déjà une visite commentée (en anglais et en français) par un œnologue de la cave et de son chai à barriques, suivie d’une dégustation de vins d’Auvergne. Cet été, elle lance deux formules originales et innovantes : une découverte des vignes de Corent effectuée à cheval à travers un circuit défini, dans le sillage d’un professionnel du vin ainsi que des balades familiales à poney sur le puy de Corent. Le circuit sera fléché et un livret descriptif du vignoble sera remis à chaque famille. Des points pique-nique, au milieu des vignes, seront également suggérés.

Balades nocturnes

Tout aussi originale est l’idée émise par le domaine Héritage Volcanique, situé à Chateaugay. Il va, pour sa part, proposer de se balader au beau milieu des vignes sur des trottinettes tout-terrain électriques. La commune du Crest veut également jouer la carte de l’œnotourisme et organisera, tous les mercredis soirs durant l’été, des sorties commentées du village qui se termineront par une visite du domaine de La Tour De Pierre, suivie d’une séance de dégustation, en compagnie du vigneron Pierre Deshors. Ailleurs, des balades nocturnes, des découvertes guidées ou encore des boîtes pique-nique réalisés par des chefs étoilés viendront enrichir l’offre oenotouristique. Sans oublier, le Festiwine, rendez-vous annuel des AOC Côtes d’Auvergne, prévu le 30 juillet à Cournon. Les vins d’Auvergne, une chance pour le tourisme local ? Et les touristes, une opportunité pour les vignerons ? Le projet de l’association Vinora, qui souhaite créer un label pour les vins d’origine volcanique, constitue sans doute une autre carte à jouer pour mieux mettre en valeur les spécificités du vignoble auvergnat et la singularité de ses paysages.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite