Accueil » Actualités » Le Conseil Départemental expérimente le vélo partage
Vélos en libre partage au CD63 / Photo 7 Jours à Clermont
Photo 7 Jours à Clermont
Actualités Vie publique

Le Conseil Départemental expérimente le vélo partage

Le Conseil Départemental 63 avance dans sa politique de transition écologique en lançant un dispositif de vélo partage. 15 vélos électriques sont désormais à disposition des agents pour les déplacements professionnels de courtes distances mais aussi pour leurs trajets domicile-travail une partie de la semaine.

Petit à petit, les mobilités douces s’imposent dans la vie quotidienne, y compris dans celle des collectivités et des institutions. Dans le cadre de sa politique de transition écologique le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, vient de lancer, pour un an, une expérimentation de vélo partage. 15 vélos électriques, répartis sur trois sites (Hôtel du Département, Delille et Maison des Solidarités de Riom) sont ainsi mis à disposition des agents pour leurs déplacements professionnels de courtes distances avec un système d’emprunt “à la minutes” fonctionnant avec une application smartphone. L’expérimentation d’une année s’inscrit dans le plan d’action du BEGES, le Bilan des Emissions de Gaz à Effets de Serre de la collectivité. Pour pousser les agents à réduire leur bilan carbone personnel, les vélos restent à disposition pour les déplacements domicile-travail du lundi au jeudi soir.

Un partenariat avec l’opérateur Green On

Les pdt Lionel Chauvin sur un vélo / photo 7 jours à Clermont
Lionel Chauvin, entend bien utiliser, lui aussi, les vélos de l’institution qu’il  préside/ Photo 7 Jours à Clermont

les 15 vélos n’ont pas fait l’objet d’une acquisition de la part du Conseil Départemental qui a préféré un partenariat avec la Start up Green On, filiale de La Poste spécialisée dans le vélo partage en entreprise. L’installation des bornes, du système de gestion, la mise à disposition des vélos et leur maintenance représente un coût annuel d’environ 45 000 euros qu’il convient bien évidemment d’opposer aux économies générées par la non utilisations des véhicules de service. D’un point de vue strictement écologique, Green On estime que ce dispositif peut générer une économie annuelle de 5 tonnes de CO2 tout en contribuant à la santé des agents.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite