Accueil » Interview » Arthur H: « je suis attaché à l’idée de surprendre les gens ».
Arthur H sera une nouvelle fois sur la scène de la Coopé. Crédit : Léonore Mercier.
Interview Vendredi

Arthur H: “je suis attaché à l’idée de surprendre les gens”.

Ce vendredi 22 février, Arthur H sera sur la scène de la Coopérative de Mai à Clermont. A mi-chemin entre poésie et rock, il a sorti, l’an dernier, son dixième album “Amour chien fou”, composé en collaboration avec sa compagne artiste et sound designer, Léonore Mercier. A quelques jours de son concert clermontois, le fils de Jacques Higelin a accepté de répondre à nos questions.

7 Jours à Clermont : Vous avez sorti l’an dernier votre 10e album solo “Amour chien fou”. Peut-on dire que vous êtes un artiste productif?

Arthur H : J’espère bien. Pour moi je suis un peu obsessionnel de la créativité. Je ne me trouve pas assez productif. Là, je publie un livre en avril et j’effectue une tournée. Je vais aussi sortir un live. J’imagine que je suis assez productif, plus que je ne le crois, vraisemblablement.

7 JAC : En 25 ans de carrière, comment faire pour ne pas se répéter?

Arthur H : A mon avis, la clef est de faire des choses que l’on ne sait pas faire et elles sont tellement nombreuses, en réalité. A chaque disque, j’essaie, par plaisir et non par obligation, de faire des choses que je n’avais jamais faites et que je ne maîtrise pas du tout. Cela me permet peut-être de me renouveler.

“Un rendez-vous vivant, joyeux, chaotique…”

7 JAC : Sur votre compte Instagram, il y a quelques jours, vous avez rendu hommage à Michel Legrand. Que représentait-il à vos yeux?

Arthur H : Il incarnait une espèce de joie débridée. Il créait tout le temps. Il inspirait aussi de la ténacité. Cela fait très longtemps qu’il faisait de la musique, il ne l’a jamais lâchée. Il a toujours eu une joie infantile à faire de la musique. Je me sens aussi dans cette énergie-là.

7 JAC : A quoi va ressembler votre concert du 22 février prochain à Clermont-Ferrand?

Arthur H : Je suis vraiment attaché à l’idée de surprendre les gens, avec des choses très atmosphériques, très dansantes, un événement théâtral qui va arriver. Il y aussi beaucoup d’improvisation, de choses libres qui peuvent apparaître. Ce sera un rendez-vous vivant, joyeux, chaotique, poétique. On doit avoir l’impression que tout est possible et qu’on a assisté à la création d’un moment unique.

“J’ai mon petit volcan secret”

7 JAC : Vous vous êtes déjà produit à Clermont-Ferrand. Quel souvenir gardez-vous de cette ville?

Arthur H : En principe, dès que je viens à Clermont-Ferrand, je vais faire un tour dans les volcans. J’ai mon petit volcan secret. Il y a quelque chose de tellurique, de régénérant dans cette nature.

7 JAC : Comment convaincre en quelques mots les spectateurs de venir vous voir sur la scène de la Coopérative de Mai?

Arthur H : Je leur dirais qu’ils vont sûrement rencontrer l’homme ou la femme de leur vie dans le public !

Vendredi 22 février à 20h30 à la Coopérative de Mai.

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite