Accueil » Environnement » A la découverte des vingt trois ” Espaces Naturels Sensibles” du Puy-de-Dôme
Le Lac de Servières, un maar né de la rencontre du magma et de l'eau- photo Christian Bouchardy.
Environnement

A la découverte des vingt trois ” Espaces Naturels Sensibles” du Puy-de-Dôme

Dans le sillage du naturaliste Christian Bouchardy, le lecteur pénètre au sein de ces sites fragiles qui bénéficient aujourd'hui d'une politique de préservation à la faveur d'un ouvrage paru aux Editions de Borée.

Quel est le rapport entre les méandres de l’Allier er le Lac de Guéry, entre le marais de Lambre, sur la commune de Gerzat, et la Tourbière du Sapey ? Entre le site des côtes, à Clermont, et le Bec de Dore ? Ces sites remarquables du département du Puy-de-Dôme sont classés au titre des Espaces Naturels Sensibles (ESN) et bénéficient comme tels d’une politique de protection et de préservation des espèces. Créés par les départements, les espaces naturels sensibles (ENS) visent en effet à préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux et habitats naturels et les champs naturels d’expansion des crues. Ils permettent en particulier  de créer des zones de préemption (DPENS) pour répondre aux enjeux paysagers, écologiques et de prévention des risques. « Il s’agit de protéger et entretenir ces espaces, cadre de vie de quelques 200 espèces menacées mais pas seulement. Comme on protège bien ce que l’on connaît, mieux encore ce que l’on aime, chaque ENS fait l’objet d’une politique de sensibilisation qui se manifeste, notamment, par des animations gratuites pour accompagner le public vers la connaissance de ces lieux de leurs beautés et de leurs fragilités » témoigne Jean-Yves Gouttebel, le président du Conseil départemental.

Un véritable inventaire

Le Puy-de-Dôme compte ainsi aujourd’hui vingt trois Espaces Naturels Sensibles, pour une surface de 5129 hectares. Evidemment sensible à la politique de préservation, et aux joyaux environnementaux que représentent ces sites, le naturaliste Christian Bouchardy, appareil photo en bandoulière et stylo dans la poche, s’est rendu sur les différents lieux protégés pour se livrer à un véritable inventaire patrimonial. Il le restitue aujourd’hui à travers les pages d’un ouvrage, abondamment illustré.

Les Espaces Naturels Sensibles se révèlent précieux pour la faune- photo Ch.Bouchardy.

Des paysages variés

Faune, flore, paysages, particularités géologiques ou climatiques sont ainsi minutieusement décrits lors de cette balade à travers le département, du val de Morge au nord jusqu’au Lac des Bordes au sud, de la Tourbière de Jouvion à l’ouest jusqu’à la Vallée du Fossat à l’est. Elle nous conduit au bord des étangs et des cours d’eau, dans les marais et les forêts, sur les collines ou dans les vallées, auprès des animaux et au milieu des végétaux pour un véritable état des lieux de ces espaces emblématiques où la nature se porte mieux.

Les Espaces Naturels Sensibles du Puy-de-Dôme par Christian Bouchardy, paru aux Editions de Borée.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite