Accueil » Actualités » Explorer la qualité de l’air que l’on respire, c’est possible
Photo Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.
Actualités Environnement

Explorer la qualité de l’air que l’on respire, c’est possible

Un service de prêt gratuit de micro-capteurs de mesure de la qualité de l’air est mis en place par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. Il est accessible aux habitants de la métropole clermontoise.

Depuis septembre 2020, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, observatoire régional pour la surveillance et l’information sur la qualité de l’air, agréé par le ministère de la transition écologique, met à disposition un service de prêt gratuit de micro-capteurs de mesure de la qualité de l’air dans trois métropoles d’Auvergne-Rhône-Alpes, à savoir Lyon, Clermont-Ferrand et Grenoble. A ce jour, plus de 300 personnes ont pu emprunter gratuitement un micro-capteur pour explorer l’air qu’ils respirent.

Inscriptions ouvertes

Aujourd’hui, l’observatoire rouvre les inscriptions pour ceux qui souhaitent profiter d’un prêt dans les prochaines semaines. Les citoyens volontaires pourront ainsi mesurer librement, pendant 15 jours, la qualité de l’air de leur territoire. Les données de mesures seront visualisables en temps réel sur la plateforme. Toutefois, ce service n’est disponible que sur smartphone Android.

Pour en savoir plus sur la Captothèque et participer au projet citoyen, il suffit de cliquer ici : https://captotheque.fr/fr

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite