Accueil » Culture » La tapisserie d’Aubusson au pied de la cathédrale de Clermont
Famille dans la yoyeuse verdure- photo Nicolas Roger.
Culture Vendredi

La tapisserie d’Aubusson au pied de la cathédrale de Clermont

La cité internationale de la tapisserie d'Aubusson, inaugurée en 2016, rend visite aux Clermontois à l'occasion d'une exposition à l'Espace Victoire. L'occasion d'un mieux découvrir un art et un savoir faire unique...

La Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson (Creuse) a été inaugurée le 10 juillet 2016 par un président de la République qui était encore François Hollande. Elle répond à l’inscription, en 2009, des savoir-faire de la tapisserie d’Aubusson au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. Cet établissement public, constitué par le Conseil régional de Nouvelle Aquitaine, le Département de la Creuse et la Communauté de communes Creuse Grand Sud, avec un appui de l’Etat et des professionnels, est à la fois un projet culturel et de développement économique, touristique et éducatif. Ses missions s’articulent autour de la conservation, la valorisation, la diffusion, l’accompagnement de la filière économique privée, la constitution d’un pôle d’attractivité sur un territoire rural fragile ou encore l’installation d’activités arts-textile arts-tissé.  La Cité propose un magnifique parcours muséographique, véritable voyage à travers six siècles de tapisseries d’Aubusson. Au-del), elle comprend aussi un centre de formation, des ateliers et un centre de ressources.

Trois tissages exceptionnels

Aubusson est à mi-chemin entre Limoges et Clermont. A moins de 100 kilomètres de la capitale auvergnate qui n’est plus officiellement une capitale de région. Alors, la Cité internationale d’Aubusson s’en est allée rendre visite à la métropole puydomoise, mettant le cap à l’est pour s’arrêter place de la Victoire. Profitant de la vitrine de la Maison du Tourisme et de l ‘Espace Victoire, elle expose ainsi trois tissages remarquables de ses collections: le premier Les vendanges où sont admirés Daphnis et Chloë, modèle du peintre Etienne Jeaurat, date du XVIIIe siècle. Les deux autres sont issus de la création contemporaine: La rivière au bord de l’eau d’Olivier Nottellet et La famille dans la joyeuse verdure de Lee Chiachio et Daniel Giannonne.

Aubusson tisse Tolkien

Aubusson tisse Tolkien- photo Cité de la tapisserie d’Aubusson.

L’Espace Victoire accueille aussi le projet Aubusson tisse Tolkien, fruit d’un partenariat entre la Cité internationale de la tapisserie et le Tolkien Estate. Il prévoit la réalisation d’une série de treize tapisseries murales et d’un tapis d’après les illustrations de J.R.R. Tolkien. Jusqu’au 4 mars, les illustrations choisies sont donc à découvrir place de la Victoire mais aussi le travail préparatoire aux tissages, sans oublier le projet global de la cité. Si Aubusson rend visite à Clermont, au pied de sa cathédrale, cette exposition peut donner envie aux Clermontois d’aller découvrir pleinement cette Cité Internationale de la tapisserie, située au cœur de la Creuse.

Jusqu’au 4 mars à l’Espace Victoire- Maisondu Tourisme, place de la Victoire à Clermont.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite