Accueil » Jeudi » L’addiction à l’alcool, de témoignages en questions…
Laurence Cottet, un parcours bouleversé par l'alcool et une forte volonté de témoigner.
Jeudi Santé

L’addiction à l’alcool, de témoignages en questions…

Une rencontre publique est consacrée au phénomène de l'alcoolisme , le 23 novembre au cinéma CGR Le Paris. Un rendez-vous original où il sera question de parcours, de prévention et de soins autour d'une parole libre.

« J’ai touché et un jour, je me suis littéralement effondrée. C’était le 24 janvier 2009  lors des vœux de Vinci, l’entreprise au sein de laquelle j’occupais un poste de cadre. » Laurence Cottet témoigne volontiers de son parcours alcoolique, mieux le témoignage constitue pour elle une vraie source de motivation, comme un nouveau combat auquel elle se consacre pleinement. Son itinéraire avec la bouteille est fait d’étapes, plaisantes au début ou dramatique. « Avec mon mari, on buvait un peu, de façon festive. Puis j’ai eu la douleur de le perdre. Ce fut un choc, un traumatisme. En un an, je basculais vraiment dans l’alcoolisme. »

« Ne pas avoir honte »

Depuis ce fameux jour de janvier, il y a huit ans, l’univers de Laurence Cottet s’est transformé: licenciée par son entreprise, elle rencontre ensuite un médecin et suit, dès lors, un parcours médical et une thérapie psychique psychique. Les bonnes personnes au bon moment? Peut-être, toujours  est-il qu’aujourd’hui elle estime « avoir eu la chance de m’en sortir. » A force de soins et aussi de volonté, elle a repris son existence en mains et se consacre pleinement à ce nouveau combat: témoigner pour aider les autres, ceux qui sont au bord du gouffre et s’apprêtent à glisser, ceux qui peuvent un jour être entraînés vers ces abîmes. L’ancienne cadre de Vinci, devenue un temps avocate, a désormais créé une association, H3D, au sein de laquelle elle anime des groupes de paroles sur l’alcoolisme et distille des conseils autour de quelques idées: « il ne faut pas avoir honte de ce que l’on a été et il convient d’être lucide sur sa propre consommation d’alcool voire de drogue. D’autre part, on ne peut pas s’arrêter seul, cela demande de l’humilité. » Afin de mieux raconter ce parcours chaotique et cette reconstruction, Laurence Cottet a écrit « Non! J’ai arrêté », un livre paru aux Editions InterEditions et déjà tiré à 20.000 exemplaires. Comme une rédemption…

Bâton de pélerin

Afin de toucher le plus vaste public possible, Laurence Cottet se munie aujourd’hui d’un bâton de pèlerin. Soutenue par le laboratoire danois Lundbeck, elle organise une première conférence publique afin de sensibiliser, d’alerter et de prévenir sur les risques liés à une consommation excessive d’alcool. Et c’est à Clermont-Ferrand que ce premier rendez-vous est donné…Elle aura, pour l’occasion. à ses côtés Georges Brousse, professeur en addictologie  du CHU de Clermont-Ferrand. Avec 350 hospitalisations en soins complexes en alcoologie par an mais aussi 800 patients en consultations liées à l’alcool et 800 en centre de soin toxicomanie, le service clermontois ne manque ni de travail, ni de sujets à soigner. « On considère davantage l’addiction comme une maladie qu’il y a 20 ans, le regard de la société a changé. D’autre part, les chiffres liés à la dépendance à l’héroïne ou au cannabis ont tendance à augmenter. Notre société basée sur la concurrence et la performance favorise les addictions » estime Georges Brousse. Lors de la rencontre publique, le médecin clermontois présentera un état des lieux et Laurence Cottet évoquera évidemment sa propre expérience. « Mais ce moment est d’abord conçu comme un temps d’échange avec le public » explique cette dernière, résolue à poursuivre son combat.

Jeudi 23 novembre à 17h au cinéma CGR Le Paris. 

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite