Accueil » Culture » Les Filles de Simone revisitent le mythe de la maternité
Culture Mardi

Les Filles de Simone revisitent le mythe de la maternité

Quand des jeunes femmes parlent de la maternité, ça peut décoiffer... Preuve à l'appui, mardi 6 février à la salle Dumoulin à Riom.

 Dans le cadre de sa saison culturelle Accès Soirs, la Ville de Riom présente,  C’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde, pièce de théâtre humoristique de la compagnie parisienne Les Filles de Simone. Plusieurs jeunes femmes sont sur  scène. Plusieurs mais peut-être en fin de compte ne représentent-elles qu’une seule et même personne. Une femme unique mais avec différentes  à facettes. La voilà confrontée à la maternité.

De la joie à la chute

Elle est  à un moment de sa vie où être un homme comme les autres ne lui est plus permis. Et c’est là et pour ça que commence une quête – de sens, d’identité – qui pourrait être féministe mais qui se révélera surtout un peu pathétique et très souvent contradictoire. Pour l’heure, pour elle, malgré la joie – et c’est l’expression qui veut ça – c’est la chute : elle est tombée enceinte. Elle tombe de haut en elle-même, dans la maternité qui se doit d’être heureuse parce qu’elle est désirée… Équipées de post-il et de ballons de baudruche, Les Filles de Simone explosent le mythe sacralisé du bonheur maternel. Elles font dialoguer sur le plateau leur vécu intime et la dimension politique de ces réflexions sociales.

Mardi 6 février à 20h30 à Riom, à la salle Dumoulin, mail Dumoulin dans le cadre de la saison Accès Soirs.

Renseignements: Mairie de Riom – Service Actions Culturelles, 5 mail Jost Pasquier – 63200 Riom. Tél. billetterie : 04 73 63 26 62.

Mail : billetterie@ville-riom.fr

Site : www.ville-riom.fr

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite