Accueil » Chroniques » Page 3

Chroniques

Chroniques

Délirante, tonitruante Bacchanale de Marlene Monteiro Freitas à La Comédie

Après une étonnante attente dans le hall de La Comédie, nous sommes accueillis par des bruits stridents : des sifflets. Qui sifflent sur nos têtes comme autant de serpents sopranos déchaînés. Des hommes en blancs des femmes étrangement grimés s’agitent et frénétiquent des spasmes, éructent des cris tandis que des trompettistes en chaussettes blanches tentent l’ordre dans le désordre.

Chroniques

«Gagner en France»

Si un jour dans l’avion ou le train de Paris vous croisez la figure historique de Jean-Marc Lhermet, c’est que l’ancien locataire de l’avenue de la République a maintenant son bureau rue Truillot à Ivry-sur-Seine où siège l’Agence Nationale du Sport. Toujours auvergnat mais en rupture de ban (après celle des ligaments croisés il y a trente ans) avec son club de presque toujours, ‘’la Lherm’’ comme l’appelait ses équipiers, s’active à ce que pleuvent les médailles sur nos athlètes des JO de PARIS 2024.

Chroniques

La Comédie : « La réponses des hommes » : oui, mais.

Dalie Farah est allé voir le spectacle "La réponses des hommes" donné à La Comédie scène nationale. Quand un spectacle lui plait, lui vient l'envie d'écrire dessus pour partager ses sensations avec les lecteurs de son site web et ceux de 7 Jours à Clermont. En sortant de la représentation du spectacle de Tiphaine Raffier les mots sont venus tout seuls.

Chroniques

En « faire » trop ou pas assez…

Être et avoir n’est pas qu’un documentaire de 2002 à succès, tourné dans la classe unique de l’école communale de Saint-Étienne-sur-Usson. Être et avoir sont aussi des « auxiliaires » de conjugaisons et, au cours de la vie, deux défis certes de taille mais sans commune mesure avec la gageure d’un verbe bon à tout... faire.

Chroniques

Les singeries en hiver

Soixante ans après que Gabin et Belmondo aient sublimé à l’écran le savoureux roman d’Antoine Blondin (1) le foot et le rugby apportent leurs lots de singeries. Chacun dans son domaine et sans attendre les frimas que le dérèglement climatique se fait un plaisir de déconnecter du calendrier des postes.

Sponsorisé

Les infos dans votre boite