Accueil » Chroniques » Maisons hasardeuses (3)
Photo D.R.
Chroniques

Maisons hasardeuses (3)

La planète est, paraît-il, notre maison commune, mais il y en a qui occupent les plus grandes pièces.

Dites je réside. Ça a plus d’allure que j’habite ou je crèche.

J’ai fait une expérience de colocation avec moi-même, mais ça n’a pas marché.

Les gens très croyants rêvent d’habiter un gratte-ciel pour être plus près du Seigneur.

Avant, on plantait sur son toit un drapeau pour montrer qu’on avait terminé sa maison. Maintenant, c’est pour montrer qu’on a gagné la Coupe du monde de foot.

Si l’on habite une péniche, peut-on dire qu’on a un pied-à-terre ?

La construction d’une maison est une question d’inspiration : les uns commencent par les fondations, les autres par le deuxième étage.

On achève bien les maisons. On dit que leur bail expire.

Les accueillantes et tranquilles maisons de famille, celles qu’on se dispute âprement au moment des héritages.

La petite maison dans la prairie avec la cheminée qui fume séduira toujours ceux qui n’ont jamais eu à couper du bois.

Sa maison était si poussiéreuse, si pleine de moutons, qu’on l’appelait la bergerie.

Quand, du train ou de la voiture, on aperçoit un village tranquillement blotti dans un vallon, il est difficile d’imaginer que dans certaines maisons des gens s’engueulent.

Certains architectes sont comme les écoliers maladroits. Ils font des pâtés de maisons.

Une maison qui fume se prépare un sacré cancer.

L’accession à la propriété sera toujours plus dure dans les pays de montagne.

Les maisons ont deux ennemis : les termites et la taxe d’habitation.

N’habitez jamais une maison ronde. Calculer sa surface carrée est un vrai casse-tête.

« Ma dernière demeure », disait en parlant de sa tombe ce futur mort qui ne se doutait pas qu’un glissement de terrain le ferait encore voyager.

 

Photo D.R.

À propos de l'auteur

Denis Langlois

Denis Langlois

Ancien avocat parisien spécialisé dans la défense des Droits de l'Homme. Écrivain, auteur d'une trentaine de livres dont "L'Affaire Seznec", "La Maison de Marie Belland" ou "La Politique expliquée aux enfants (et aux autres)". Écrit des aphorismes humoristiques qu'il a publié dans diverses revues, notamment "Fluide Glacial". Vit depuis une quinzaine d'années en Auvergne.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite