Accueil » Santé » Les stations thermales veulent rebondir
Le spa de Royatonic- photo Marielsa Niels.
Actualités Économie Santé

Les stations thermales veulent rebondir

L'activité thermale a souffert en 2020. Les quatre stations du Puy-de-Dôme ont été actives avant l'ouverture de la saison 2021 et de nombreuses nouveautés sont annoncées.

Si la situation sanitaire a percuté de plein fouet, l’activité du thermalisme tout au long de ces derniers mois, les stations auvergnates sont bien décidées à rebondir lors de la saison 2021 qui ne tardera plus à démarrer. Et cela malgré les incertitudes qui règnent encore quant à l’évolution de la pandémie et aux futures décisions gouvernementales. Pour y parvenir, elles ont décidé d’innover. Petit tour d’horizon des nouveautés mises en place dans les quatre stations du Puy-de-Dôme.

Châtel-Guyon : sous le signe d’Aïga Resort

Châtel-Guyon va vivre la première saison complète d’ouverture du complexe thermal et touristique nouvelle génération Aïga Resort. Ce resort est accessible à tous et au service de la pleine santé. Se complètent au sein d’une entité moderne et innovante de 15 000 m2 : un établissement thermal, un spa thermal, une résidence de tourisme 4 étoiles, un restaurant et un centre de recherche et de formation sur le microbiote. Aïga Resort est le symbole de l’ambition affichée par Châtel-Guyon qui entend capitaliser autour de cet étendard et vise, à terme, une place parmi les quinze plus importantes stations thermales de France.

Saison thermale du 2 avril au 11 novembre; www.aiga-resort.com

La Bourboule : le dynamisme des Grands Thermes

La Bourboule, aussi, veut aller de l’avant. De nombreuses nouveautés sont ainsi annoncées aux Grands Thermes pour cette nouvelle saison. Ainsi, l’établissement va-t-il proposer désormais des « mini-cures découverte » pour les enfants sur les voies respiratoires et la dermatologie. Parmi les nouvelles offres pour un public adulte, sera mis en place le séjour « Respirez Zen » pour detox et régénération des voies respiratoires. Le partenariat avec le programme ASM Vitalité, qui permet de combiner soins thermaux le matin et activité physique adaptée, est reconduit. Enfin, une cure thermale connectée pour les enfants asthmatiques, en partenariat avec le ROBOT Compagnon JOE de Ludocare sera proposée aux vacances de printemps, d’été et d’automne 2021

Saison thermale du 5 avril au 30 octobre; www.grandsthermes-bourboule.com 

Les atouts du Mont-Dore

Le Mont-Dore reste aujourd’hui la première station thermale d’Auvergne en nombre de curistes. La station veut promouvoir ses nombreux atouts (établissement thermal au patrimoine remarquable, service Premier entièrement reconçu avec goût…) et ses cures rhumatologie et voies respiratoires. Les principales nouveautés 2021 résident dans la mise en place d’un séjour spécifique Prothèse de Hanche et d’une mini-cure Slow Nature, alliant l’efficacité des soins thermaux complétés par des activités de bien-être et de relaxation réalisées en partie en forêt.

Saison thermale du 25 mars au 10 novembre; www.chainethermale.fr

Royat-Chamalières : en attendant 2022

Toujours à la pointe des traitements, la station de Royat-Chamalières se positionne comme la station qui soulage la douleur grâce aux bienfaits du gaz et de l’eau. En 2021, les Thermes vont proposer une nouvelle mini-cure « Phénomène de Raynaud » (6 jours). L’arrivée prochaine du groupe Valvital comme gestionnaire des Thermes et de Royatonic va entraîner un gros programme d’investissement (en construction, rénovation, diversification) de 31,5 millions d’euros, à partir de 2022.

Saison thermale du 5 avril au 30 octobre; www.thermesderoyat.fr et www.royatonic.com

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite