Accueil » Culture » Le concert-hommage à Johnny Hallyday
Un concert hommage à Johnny Hallyday est donné à l'opéra théâtre. Crédit : Becker's prod
Culture Jeudi

Le concert-hommage à Johnny Hallyday

Ce jeudi 31 janvier, l’opéra-théâtre de Clermont-Ferrand accueille un spectacle- hommage à Johnny Hallyday. Intitulé “Déjà un an”, le concert est orchestré par Bernard et David Becker.

Un peu plus d’un an après la disparition de Johnny Hallyday, Bernard Becker et son fils David ont décidé de lui rendre hommage. Un spectacle intitulé Déjà un an est à l’affiche de l’opéra-théâtre de Clermont-Ferrand ce jeudi 31 janvier et il affiche complet. Un concert très attendu puisque selon David Becker, chanteur et organisateur de l’événement,“le public est composé à 30% de personnes qui suivent nos concerts depuis 40 ans et le reste de fans de Johnny. Ce sont des gens très exigeants, on a un peu la pression”. Pour satisfaire ce public qui nourrit de nombreux attentes, les Becker père et fils ont préparé un spectacle qui retracera 50 ans de musique de l’idole des jeunes. Evidemment, ça n’est pas une mince affaire… 

Un spectacle complet

David Becker explique : “On va regrouper les morceaux par décennies afin de toucher le maximum de personnes selon les générations”. Ainsi, pour évoquer les années 60, le public pourra-t-il retrouver Souvenirs, souvenirs ou Retiens la nuit. Les années 70 seront illustrées par les chansons Noir c’est noir et Gabrielle. Ainsi de suite avec L’envie (années 80), Diego (années 90) ou pour les années 2010 De l’amour.

« J’ai grandi avec Johnny »

Les concepteurs du concert ont également tenu à interpréter 4 morceaux issus de l’album posthume de Johnny Hallyday. En tout, 2h30 de musique sont programmés, alternant tubes rock’n’roll et morceaux plus intimistes. “On aura un big band de 5 cuivres, 2 guitaristes, 2 pianistes, 1 bassiste, 1 batteur, puis mon père et moi au chant” affirme David Becker. Ce dernier a vu “le Taulier” un dizaine de fois sur scène et va s’en inspirer pour le concert du 31 janvier. Il raconte : “J’ai grandi avec Johnny. Mon père aussi. Il avait du charisme, une voix, une émotion incroyable, comme Jacques Brel. Il vivait ce qu’il chantait”. David Becker tient à préciser que ce concert hommage n’est en rien un spectacle de sosie vocal  : “Il n’y aura pas d’imitation mais un live pour faire revivre Johnny, en l’incarnant à notre manière”. Le spectacle du 31 janvier affichant complet, un autre concert hommage est programmé le 29 mars 2019 à La Maison de la Culture.  Quand on aime, on peut bisser…

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite