Accueil » Patrimoine » Quand Johnny apprenait à conduire à Chamalières
Photo collection Christian Barbalat.
Patrimoine Week-End

Quand Johnny apprenait à conduire à Chamalières

Les futures stars apprennent aussi à conduire. Ce fut le cas pour Johnny Hallyday au début des années 60.

En 1961, à 18 ans, Johnny Hallyday a déjà embrayé sur la déferlante Elvis Presley et attend impatiemment son permis pour foncer au volant du bolide de ses rêves. Seulement voilà, même un rocker doit suivre un minimum de leçons ! En décembre, lors de son premier passage à Clermont, au Paris, il suit attentivement, en haut de l’avenue de Montjoly – pour les démarrages en côte ! – les cours de Jean Pamphile Barbalat (1903-1963) qui, après sa retraite des transports clermontois, tient une auto-école indépendante à Chamalières, rue Marmontel.

Avec la famille Barbalat

Les visites répétées, et parfois mouvementées, de Johnny dans la capitale auvergnate jusqu’à la fin des années 1980* – tant sous le chapiteau de la place du Premier-Mai qu’au théâtre de verdure du jardin Lecoq ou à la Maison des Sports – témoignent des liens alors tissés avec la famille Barbalat même si, après le saccage de son hôtel par des fans survoltés, en août 1963, il est privé huit ans de planches clermontoises ! Réconcilié avec Johnny, René Barbalat, directeur des Fêtes et Cérémonies à la Ville de Clermont-Ferrand, l’a accompagné dans ses shows clermontois jusqu’en 1989.

* Août 1963, juillet 1971, juillet 1974, juillet 1975, juillet 1978, juillet 1979, été 1980, juin 1983, mars 1989.

À propos de l'auteur

Anne-Sophie Simonet

Anne-Sophie Simonet

Historienne de formation universitaire, Anne-Sophie Simonet arpente depuis des décennies le « petit monde » clermontois de la presse. Auteur d'une dizaine d'ouvrages, c'est en tant que président de l'association Les Amis du vieux Clermont qu'elle invite à cheminer dans sa ville natale, la plume en bandoulière.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite