Accueil » Histoire » Un livre signé Thibaut Coupiac pour revivre la campagne de France de 1940 dans la région
Thibaut Coupiac / Photo DR
Photo DR
Histoire

Un livre signé Thibaut Coupiac pour revivre la campagne de France de 1940 dans la région

La Bataille de France est l'un des épisodes les moins connus de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale en particulier sur son déroulé dans le Massif central. Thibaut Coupiac a publié un livre très documenté sur cette brève période évidemment meurtrière.

Thibaut Coupiac est né en 1992 en Auvergne. Depuis toujours, il se passionne pour la Seconde Guerre mondiale et plus particulièrement sur son déroulement dans sa région natale. Il avait à peine 5 ans, lorsque son grand-père, ancien combattant mourut, sans avoir eu le temps d’échanger avec lui. Mais alors qu’il avait une vingtaine d’années, la découverte d’un album photo familial décupla en lui, l’envie de s’intéresser en détail au conflit. En complément des nombreuses photos de cet aïeul prises entre 1936, date de son service militaire, et sa captivité jusqu’en 1945, de nombreux documents manuscrits permettaient de dérouler un fil historique. Jean Coupiac avait été affecté avec son régiment du génie sur la ligne Maginot. Il dut battre en retraite avec ses camarades, dès juin 1940, tout en essayant de freiner l’avancée des Allemands sur le territoire Français. Il fut fait prisonnier à la fin de ce même mois de juin. Cette période qui se déroula en moins de deux mois, marquait la fin de la Bataille de France. Elle n’est pas la plus documentée en particulier sur l’avancé des Allemands dans le Massif central.

La bataille de France ou la fin de la Drôle de Guerre

On nomme Bataille de France l’invasion des Pays-Bas, de la Belgique, du Luxembourg et de la France, par les forces du Troisième Reich. Marquant la fin de la drôle de guerre, elle débute le 10 mai 1940 et se termine par la retraite des troupes unies et la demande d’armistice du gouvernement français, signé le 22 juin, les militaires ayant refusé la capitulation. Thibaut Coupiac s’est intéressé aux mouvements de l’armée allemande sur la zone de la 13e région Militaire, qui, à l’époque, englobait l’ensemble des départements limitrophes au Puy-de-Dôme. Fouillant les archives des départements, des mairies, des associations, il a réussi à réunir un nombre considérable d’informations et de documents permettant de reconstituer des événements presque oubliés. La compilation de cette précieuse collecte est aujourd’hui couchée sur papie, dans un ouvrage grand format de 150 pages, il s’agit du premier livre de l’auteur.

L’auteur retrace, pas à pas, l’inexorable avancée allemande

Thibaut Coupiac a méthodiquement chapitré son ouvrage en cinq grandes parties, dont une rappelant le contexte historique, une consacrée à la bataille dans les airs et trois permettant de comprendre les mouvements selon des zones départementales : l’Allier et l’arrivée des Allemands par le Bourbonnais, la Loire et la Haute-Loire avec les villes de Saint-Étienne, Roanne et le Puy désignées comme cible et le Puy-de-Dôme et sa convoitée plaine de la Limagne avec l’aérodrome d’Aulnat et l’accès direct à Clermont où les troupes allemandes entrèrent le 20 juin 1940.
L’auteur retrace, pas à pas, l’inexorable avancée allemande, ponctuée par des faits de guerre dans les villes, les bourgades de la région ou à proximité des ponts toujours stratégiques durant les conflits. De très nombreuses photos d’époques, des portraits détaillées des militaires gradés français et allemands, des descriptions du matériel, des cartes et même des QR renvoyant vers des vidéos d’archive, permettent de s’immerger totalement dans un épisode qui dura à peine une semaine dans la 13e région militaire et qui fit plus d’une centaine de morts parmi les soldats. Au total 240 civils perdront la vie durant l’épisode final de la Bataille de France, le bombardement de Montluçon ayant fait de nombreuses victimes.

13e Région militaire ed. La FlandonnièreLa 13e Région Militaire dans la bataille de France,
Allier-Loire-Haute-Loire-Puy-de-Dôme, Creuse 10 mai /18-24 juin 1940

Thibaut Coupiac,  Éditions de la Flandonnièr

 

 

 

Sur le même thème : Rafle de l’Université de Clermont : il y a 80 ans

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé