Accueil » Vie publique » Aulnat : la première piste «en dur» de l’histoire de l’aviation
Aeroport_Clermont-Ferrand_Arrivee photo Fabien1309_ Wikimedia Commons
Photo :Fabien1309 Wikimedia Commons
Histoire Vie publique

Aulnat : la première piste «en dur» de l’histoire de l’aviation

Cette semaine de rentrée aura été marquée par la remise en service de l’aéroport de Clermont Auvergne fermé durant l'été et désormais équipé d’une piste flambant neuve. Cette dernière est la descendante de la toute première piste en dur de l’histoire de l’aviation.

L’histoire de l’aéroport de Clermont Auvergne, généralement appelé aéroport d’Aulnat remonte à la première guerre mondiale. Dès 1914, la manufacture Michelin, toujours prête à se diversifier (lire notre article Quand Michelin se mobilise ) décide de participer à l’effort de guerre en proposant de fabriquer gratuitement 100 cellules d’avions de guerre et d’en construire ensuite deux cents autres. La production des avions Bréguet-Michelin débute mais il faut tester les engins avant qu’ils ne partent au front. En 1916 Edouard Michelin donne l’ordre de trouver rapidement un terrain pouvant être aménagé en aérodrome. Le choix s’arrête sur de vastes terres agricoles plates à côté du village d’Aulnat.
Rapidement, les ingénieurs se retrouvent face à un problème de taille. Lors des décollages, le souffle fait voler de grosses mottes de terres qui viennent fracasser l’hélice. Il faut préciser que sur les Bréguet construits par Michelin, l’hélice est située à l’arrière de la carlingue. Pour contourner le problème, il est décidé de construite une piste en ciment : ce sera la première piste d’aviation “en dur” du monde dont il reste un fragment religieusement conservé sous la maquette du Breguet-Michelin en inox qui trône devant l’aérogare. Au final, Michelin aura construit 2000 avions.

Une piste convoitée

A la fin de la première guerre mondiale, l’US Air Force consciente des qualités du terrain d’aviation d’Aulnat y ouvre une école pour la formation des pilotes et des bombardiers. L’Aéro-club d’Auvergne est créé en 1920 et en assure la gestion alors que l’aviation devient civile et commerciale. En 1937, le département finance la construction de la première aérogare (remarquable par son style art-déco mais aujourd’hui hélas disparue) mais au début du second conflit mondial, l’aérodrome redevient militaire. En 1943 la Luftwaffe en prend possession et les installations sont détruites à 90 % par le bombardement des Alliés de 1944. Il faut attendre 1948 pour la reprise des activités commerciales qui ne cesseront de croître et nécessiteront la construction d’une nouvelle aérogare en 1973, rénovée en 1992. Le nombre de passagers dépasse les 230 000 annuels à la fin des années 90.

Reprise timide

Avec une piste principale flambant neuve qui a nécessité pas moins de 50 000 tonnes de bitume pour sa réfection et des systèmes de balisage de dernière génération, l’aéroport peut de nouveau fonctionner normalement. La question qui se pose aujourd’hui est celle du trafic sur le tarmac et donc de l’amortissement des travaux du site géré depuis 2008 par le groupe Vinci Airports. En ce début septembre, seules trois rotations quotidiennes vers Roissy sont assurées par Air France. Ni la compagnie Amélia qui tente de remettre en route les liaisons vers Orly, ni Ryanair qui assurait les lignes vers Londres et Porto n’ont communiqué sur un calendrier de reprise de vols. Avec la crise du Covid et la volonté affichée de l’État de réduire le nombre de vols intérieurs pour des raisons écologiques, il y a peu de chance que les chiffres de fréquentation soient de nouveau sur une tendance à la hausse dans les années à venir.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite