Accueil » Sports » Alice Tubello : l’espoir du tennis à la croisée des chemins
A.Tubello espère reprendre son ascension vers le plus haut niveau en 2021. Photo: Facebook A. Tubello
Rencontre Sports

Alice Tubello : l’espoir du tennis à la croisée des chemins

Actuellement blessée au poignet et face aux incertitudes liées au Covid, la tenniswoman Alice Tubello est à l’image de ces sportifs professionnels qui naviguent à vue. Pas évident dès lors pour les sportifs individuels de trouver des repères. Pourtant la jeune joueuse de tennis conserve son enthousiasme et l’espoir de retrouver rapidement le chemin des courts en compétition …
Le mental, un atout essentiel pour A. Tubello. Photo: Facebook A. Tubello

Âgée de 19 ans et en pleine progression sportive, l’espoir du tennis féminin auvergnat, Alice Tubello traverse cette période d’incertitude avec une certaine philosophie. Pourtant à la croisée des chemins entre circuit junior et sénior, plus d’un champion aurait douté : « Parfois on peut connaitre des difficultés pour passer le cap entre junior et senior. Pour ma part, j’ai peu joué sur le circuit junior, à part Roland-Garros, dès lors j’ai eu peu de soucis d’adaptation. » Pourtant, la championne de France des 17-18 ans en 2018, connait aussi ses premières difficultés : « Depuis plus de huit mois maintenant, je suis blessée au poignet, qui m’empêche de jouer en match. Mais je peux tout de même continuer à m’entrainer et j’ai hâte de retrouver les courts dans le cadre de la compétition. » Originaire de Berzet, juste à côté de Saint-Genès-Champanelle, Alice Tubello a su bien s’entourer pour passer ce cap, jamais évident pour un sportif de haut niveau : « C’est essentiel pour réussir ! J’ai fait le choix de rejoindre cette année le camp d’entrainement de Thomas Enqvist (joueur suédois, membre du Top 10 mondial dans les années 90) à Aix-en-Provence. » 

L’ASM-tennis et le Stade-Clermontois toujours dans son coeur

Blessée au poignet, A. Tubello espère retrouver la compétition rapidement. Photo: Facebook A. Tubello

Alors faute de compétition, Alice peut assouvir sa passion du sport : « J’ai vécu dans une famille de sportifs, pas de tennismen d’ailleurs, avec mon père qui a été un sportif de haut niveau dans plusieurs disciplines (boule lyonnaise entre autres). Avec ma mère, toutes les deux ont fait du judo. Devant un emploi du temps compliqué du fait de leurs activités, mes parents ont fait le choix de mettre leurs enfants au sport plutôt que de rester à la garderie. » Pour des raisons pratiques, c’est le tennis qui retient l’attention de la famille pour Alice et son frère. Pourtant ce n’était pas forcément le premier choix de la championne : « j’ai fait du cirque, du judo bien sûr, du tennis de table ou encore de la boxe, de la natation et du triathlon. Toutes ces expériences m’ont fait énormément de bien pour appréhender ma carrière dans le sport de très haut niveau. » Au cœur de ce riche parcours, Alice côtoie les deux grands clubs locaux : « J’ai effectué sept années au sein du Stade-Clermontois et j’ai fini mon cursus local à l’ASM, où je suis encore licenciée aujourd’hui. J’ai eu l’opportunité de travaillé avec Enqvist et c’est la raison de mon départ de Clermont. Mais ces deux clubs restent dans mon cœur et il me reste de grandes choses à vivre avec l’ASM. »

À 19 ans, Alice Tubello à l’avenir devant elle ! Pour cette année 2021, la jeune pépite auvergnate sait que rien ne sera simple avec ses soucis physiques et un calendrier toujours incertain. Mais elle profite de l’occasion pour s’entraîner plus que jamais et continue de progresser, forte de toutes ces épreuves, avec en ligne de mire les Jeux-Olympiques de Paris 2024.

 

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite