Accueil » Sports » Adieu Gibbes
Jono Gibbes, la der / Photo Yves Meunier
Dernière apparition publique Jono Gibbes en jaune et bleu / Photo Yves Meunier
Sports

Adieu Gibbes

Ce n'est pas vraiment une surprise : l'ASM Clermont Auvergne, vient d'annoncer que l’entraineur principal Jono Gibbes est viré ce lundi 16 janvier.

Les prestations de l’équipe et les résultats négatifs des dernières semaines, sinon des derniers mois (22 victoires, 1 nul et 26 défaites), ont donc poussé la direction de l’ASM Clermont dans ses retranchements pour prendre, enfin, le taureau par les cornes. L’entraineur principal Jono Gibbes est viré ce lundi 16 janvier ; les joueurs se passeront de lui pour voyager en Afrique du sud et en terminer avec la Champion Cup.

Les réseaux sociaux avant la presse

Président J.M. Guillon / Photo Yves Meunier
J.M. Guillon / Photo Yves Meunier

Alors que la presse était conviée à venir au stade recueillir la bonne parole hebdomadaire ce même jour en fin de matinée, le club ne s’est pas privé de lui couper l’herbe sous le pied en publiant l’info sur les réseaux sociaux dès potron minet. Une façon de faire peu respectueuse mais très en vogue par les temps qui courent.

Azéma, Gibbes et… possiblement Urios

Récupéré par l’ASM en 2021 à la suite de la désertion de Franck Azéma, dont il avait été l’adjoint, et alors qu’il n’était plus en odeur de sainteté à La Rochelle, Jono Gibbes n’a jamais vraiment prouvé qu’il avait l’étoffe d’un numéro un dans le staff jaune et bleu.
Aurélien Rougerie / Photo Yves Meunier
Aurélien Rougerie / Photo Yves Meunier

Ses adjoints vont donc expédier les affaires courantes en attendant l’arrivée possible de l’ex-entraineur de l’UBB Christophe Urios. Le président Jean-Michel Guillon à précisé devant la presse que Jared Payne allait assurer l’intérim avant l’arrivée très prochaine du nouveau coach. Le team manager, Aurelien Rougerie sera au soutien pendant l’intérim. L’objectif Top 6 dans le championnat reste à l’ordre du jour même si le challenge sera lourd à relever.

Pendant ce temps,  Urios, également viticulteur dans le Languedoc, a choisi un slogan qui colle bien à l’actualité Clermontoise: ‘’Être meilleur ne s’arrête jamais’’. A suivre.

la devise_ Urios / Photo Yves Meunier
Photo Yves Meunier

À propos de l'auteur

Yves Meunier

Bourbonnais originaire de Gannat où il s’est essayé au rugby sous le maillot de l’ASG pendant une douzaine d’années. Diplômé d’Etudes Supérieures en Sciences Economiques à l’Université de Clermont. Journaliste à France3 Région de 1972 à 2007. Aujourd’hui impliqué avec des amis dans une aventure viticole du côté de Saint-Emilion et toujours en prise avec le sport auvergnat au sein de l’Union des Journalistes de Sports en France.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite