Accueil » Mercredi » Sue Foley, « Ice Queen » et princesse du blues
Sue Foley- photo Scott Doubt.
Culture Mercredi

Sue Foley, « Ice Queen » et princesse du blues

Elle est née à Ottawa mais a fait ses classes à Austin auprès des plus grands. Sue Foley en a assurément pris de la graine. Son blues est dévastateur... A ne pas manquer, mercredi 6 novembre au Tremplin.

Elle n’a jamais eu peur des mecs. Et, au fond, Sue Foley, née dans une famille ouvrière d’Ottawa, a bien eu raison. Cette sacrée bonne femme, piquée au blues, n’a pas hésité à quitter son Canada natal pour se frotter à la scène à Austin. Chez Antone’s, club ultra-référencé, la guitariste a fait ses gammes et découvert la technique de staccato à la main droite. Dès lors, elle était sur orbite, et le phénomène de se retrouver à jouer avec l’élite :  BB King, Buddy Guy, Van Morrison, Johnny Winter, Rufus Thomas, Koko Taylor, Albert Collins, Solomon Burke, Joe Cocker, Nina Simone, liste non exhaustive.

« Une méchante guitariste »

Les collaborations l’enrichissent mais Sue Foley développe aussi son univers personnel et cuisine le blues à sa façon. Sans modération… Les albums se sont enchaîner jusqu’à The Ice Queen (son surnom…), le seizième, sorti en 2018 aux Etats-Unis et distribué en Europe chez Dixiefrog. Pour cet enregistrement, elle a bénéficié du concours  de Billy Gibbons (ZZ Top) Jimmie Vaughan (le frère de Stevie Ray) et le slider Charlie Sexton (Bob Dylan, Bruce Springsteen). The Ice Queen ne sera qu’une étape car Sue Foley l’affirme : « Je veux jouer jusqu’à 75 ans. Prouver chaque soir que je suis une méchante guitariste. Méchante comme tout. » Et cette show woman entend le prouver à Beaumont comme elle fait à chaque occasion… Au Tremplin, elle sera accompagnée par le bassiste Leo Valvassori et le batteur Tom Bona.

Un crooner en apéritif

Pour débuter la soirée et ouvrir la voie à Sue Foley, Dan-o-Sonic, lonesome crooner émérite, livrera ses ballades dûment choisies parmi le répertoire des crooners rock des années 50 et 60. Une nostalgie à contretemps, avec la classe d’un guitariste virtuose  et une voix infaillible. En attendant la puissance de feu de « The Ice Queen. »

Mercredi 6 novembre à 20h30 au Tremplin, 4 esplanade de Russi à Beaumont.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite