Accueil » Économie » Resort-thermal de Châtel-Guyon : Une première pierre comme passage de témoin.
En présence des élus locaux, la pose de la première pierre concrétise le projet.
Économie Vie publique

Resort-thermal de Châtel-Guyon : Une première pierre comme passage de témoin.

C'est un grand projet que 7 Jours à Clermont avait présenté en Février dernier. Mais les plus grandes réalisations trouvent souvent leurs concrétisations dans les premiers coups de pelleteuses. C’est avec cette idée à l’esprit que les dirigeants de France Thermes et les élus de Châtel-Guyon ont posé conjointement la première pierre du Resort-thermal, qui sortira de terre au printemps 2020.

Voilà déjà quatre ans que la commune de Châtel-Guyon et les équipes de France Thermes se sont unies pour relancer le thermalisme dans la cité puydômoise. De cette réflexion est né un projet commun à l’ambition affichée. Au centre du parc thermal de la ville, c’est un véritable pôle de vie qui va prendre place, avec le bien-être et la santé comme fil directeur.

Une première pierre pour sceller un partenariat public-privé.

Sylvain Serafini, Président de France-Thermes, pendant son discours.

En présence de nombreuses personnalités comme Christine Pirès-Beaune, députée de la deuxième circonscription du Puy-de-Dôme, ou encore Jean-Yves Goutebel, Président du conseil départemental, le lancement du chantier du Resort thermal de Châtel-Guyon a trouvé sa concrétisation. Porteur du projet, Sylvain Serafini, Président de France-Thermes et Frédéric Bonnichon, maire de Châtel-Guyon, ont donc posé ensemble la première symbolique de ce projet qui s’étendra sur 15.000 mètres carrés : « Avec la pose de cette première pierre, on imagine la station thermale de demain, comprenant des plateformes de santé dédiées. Nous souhaitions trouver sur un seul et même lieu, l’ensemble des besoins du curiste pour son séjour thermal. Nous serons aussi les premiers en France à proposer une résidence service seniors directement sur le site thermal » Sylvain Serafini souhaite placer le bien-être de ses futurs patients au centre du Resort en proposant de nombreux services de restauration (nutri-gastronomie), de bien-être (spa thermal) et de santé (centre de recherche sur le microbiote-intestinal).

 

Un projet pour redynamiser l’ensemble de la cité thermale.

Santé et bien être au coeur d’un même site.

Le maire de Châtel-Guyon, Frédéric Bonnichon est sur la même longueur d’onde et compte bien mettre la ville au diapason de son nouvel équipement : « En 2014, nous nous sommes penchés ensemble avec France-Thermes, sur l’envie qui était la nôtre de relancer le thermalisme dans la cité. Entre 2008 et 2017, nous sommes ainsi passés de 3000 à 6000 curistes. Avec le nouveau Resort, nous espérons atteindre la vitesse de croisière de 10000 curistes. La pose de cette première pierre est un véritable passage de main, d’un terrain municipal à un entrepreneur privé. »Pour Frédéric Bonnichon, ce passage de témoin n’est pas l’aboutissement de la participation de la municipalité dans ce projet : « C’est à nous maintenant de moderniser la ville pour accueillir ce Resort comme il se doit. D’ici à 2022, 15 millions d’Euros seront consacrés à l’aménagement autour du site. Notre but commun avec France-Thermes est d’intégrer le Top 15 des villes thermales en France. »

Et si la pose de la première reste un passage symbolique à l’action, les pelleteuses ont déjà bien avancées sur le site des anciens courts de tennis de la ville. L’inauguration du Resort-thermal est prévue, quant à elle, pour le printemps 2020.

Pour retrouver la présentation complète du projet: www.7joursaclermont.fr.

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite