Accueil » Culture » Pas de titre Capitale européenne de la Culture 2028 pour Clermont-Ferrand et le Massif central
Vue de Clermont Ferrand
Photo Olivier Perrot
Culture

Pas de titre Capitale européenne de la Culture 2028 pour Clermont-Ferrand et le Massif central

Après avoir entendu les 4 candidats français les 11 et 12 décembre 2023, le jury composé de 10 experts nommés par l’Europe et 2 experts par le ministère de la Culture français, a annoncé son choix définitif pour la capitale européenne de la Culture en 2028  : Bourges.

Réaction officielle d’Olivier Bianchi, maire de Clermont et président de la métropole

« Les résultats viennent de tomber et malheureusement nous ne serons pas capitale européenne de la Culture 2028. C’est évidemment une très grande déception que nous ressentons tous. Bravo à Bourges et à mon collègue Yann Galut, je suis certain que nous aurons une très belle capitale européenne de la culture en 2028. À cet instant, je pense à vous toutes et tous qui avez passionnément soutenu et travaillé à notre projet et je veux vous dire un immense merci. Merci à vous qui avez cru dans notre projet qui a fédéré des milliers d’habitants, artistes, associations, entreprises et élus. Jamais auparavant autant de territoires du Massif central ne s’étaient regroupés autour d’un message commun pour valoriser les atouts et les potentialités de ce vaste ensemble géographique et humain. Nous avons montré nos capacités à imaginer ensemble un avenir désirable. Je suis fier que Clermont-Ferrand et sa métropole aient pu jouer tout leur rôle pour mobiliser autant d’énergie et d’enthousiasme ».

Tout cela ne peut juste être passé par pertes et profits

« Au-delà de la déception, je viens aussi vous dire que l’aventure ne s’arrête pas ici car c’est un acquis de notre candidature : l’immense travail réalisé depuis 2017 n’aura pas été fait en vain. Depuis six ans, tant de rencontres, tant de projets, tant de découvertes mutuelles entre tous nos territoires… Tout cela ne peut juste être passé par pertes et profits. Cette force collective, nous la garderons pour concrétiser des projets coopératifs dans l’esprit de ce que nous avons présenté pour cette candidature. Le Massif central reste plus que jamais une réalité et un territoire de culture vivante et partagée. Il reste prêt à s’engager dans les transitions nécessaires à notre époque et prêt aussi à poursuivre les coopérations initiées avec cette « Europe des massifs » que nous continuerons à promouvoir dans le même esprit que nous l’avions imaginé pour la capitale européenne de la culture. Car l’essentiel, le sens même de notre candidature, le message que nous voulons porter ensemble, c’est celle d’un massif partageant une vision d’avenir dans un monde en profond bouleversement.  Merci encore à vous toutes et tous, Et à bientôt. »

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé