Accueil » Chroniques » Miroirs hasardeux
L'eau, un miroir naturel. Photo D.R.
Chroniques

Miroirs hasardeux

Le premier miroir fut la flaque d’eau. Difficile à emporter dans son sac.

Les miroirs intellos réfléchissent davantage que les autres.

Pour amuser leurs maîtres, les chats font semblant de ne pas se reconnaître dans les miroirs et se filent des coups de griffes.

Je ne parle jamais du tain d’un miroir, je ne suis pas sûr de l’orthographier correctement.

Est-ce qu’on regarde un miroir ou est-ce lui qui nous regarde ?

Photo D.R.

Les miroirs modernes réfléchissent, paraît-il, 80 % de la lumière totale. Où passent les 20 % restants ?

Deux jumeaux qui se regardent dans un miroir sont quatre. Pour les quintuplés, c’est trop compliqué.

Narcissique, il avait placé un miroir devant l’écran de son ordinateur.

Au fil des ans, avez-vous remarqué que les miroirs se rident ?

Tout le monde sait que, dans un miroir, on voit son visage inversé. C’est très simple, si vous voyez le côté gauche de votre visage, c’est en fait le droit ou peut-être, attendez, le gauche…

Dès que l’homme aperçut son image dans l’eau, il fut perdu. Le miroir, la télé, Internet et les selfies étaient là.

Quand il se voyait dans une glace, il trouvait que son reflet avait beaucoup plus d’allure que lui-même.

L’écran de l’ordinateur le regardait et il regardait l’écran de l’ordinateur. Ils passèrent ainsi des années entières à se regarder l’un l’autre.

Un miroir cassé porte malheur, sauf pour les fabricants de miroirs.

Se regarder dans une flaque d’eau et constater que l’on déteint.

« Miroir, ô mon miroir, dis-moi si je suis le plus beau ? ». Poli, il ne me répond jamais.

Un roman, disait Stendhal, est un miroir qu’on promène le long du chemin. Aujourd’hui, c’est moins romantique, un GPS fait l’affaire.

Autrefois, les miroirs servaient à faire de l’œil aux filles. Maintenant, vous risquez d’être accusé de harcèlement solaire.

Les miroirs en place chez un m’as-tu-vu sont complètement épuisés.

Finalement se regarder dans une glace n’est pas très passionnant. Regarder derrière est autrement excitant.

 

Retrouvez aussi la chronique Mers hasardeuses de Denis Langlois.

 

 

À propos de l'auteur

Denis Langlois

Denis Langlois

Ancien avocat parisien spécialisé dans la défense des Droits de l'Homme. Écrivain, auteur d'une trentaine de livres dont "L'Affaire Seznec", "La Maison de Marie Belland" ou "La Politique expliquée aux enfants (et aux autres)". Écrit des aphorismes humoristiques qu'il a publié dans diverses revues, notamment "Fluide Glacial". Vit depuis une quinzaine d'années en Auvergne.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite