Accueil » Chroniques » L’objet de la collection fait parler
Illustration Zaïtchick, en hommage à Alan Moore pour son personnage, Tom Strong.
Chroniques

L’objet de la collection fait parler

"Je m'inquiète pour mon nouveau compagnon. Il passe son temps dans les librairies et les brocantes à essayer de trouver des livres ou des journaux qu'il collectionne. Je lis moi même beaucoup, mais il semble toujours en quête de quelque chose qu'il ne trouve pas et se trouve dans une insatisfaction permanente. J'aimerais l'aider à sortir de cet engrenage qui ne cesse jamais, qu’il s’intéresse aussi un peu à moi tout en le valorisant à travers sa collection. Mais je ne sais pas comment m'y prendre..."

Lorsque l’on a affaire à  une personne qui collectionne, il est toujours intéressant de se pencher sur sa collection. C’est à dire considérer les objets qui la constituent, ce qu’ils sont, et aussi le système des objets mis ensemble. La collection révèle un peu de l’histoire de la personne. Vous pourriez trouver quelques détails précieux pour construire votre relation en vous penchant sur ses objets que, par ailleurs vous affectionnez aussi.

Et surtout, un collectionneur ne ressemble jamais à un autre collectionneur.

Il est passionné. Et la façon dont il l’est, avec ses livres et ses journaux, trahit quelque chose de lui-même, quelque chose de secret qui lui échappe, peut être même à lui-même. Sa collection peut le dévoiler. Un petit peu. Regardez bien ! Car la collection se montre, le collectionneur va à la pêche aux regards. La preuve en est que vous avez été captivée…

La collection montre le fantasme

Quel est cet objet qu’il collectionne ? Qu’il soit bibliophile, gazettophile, philatéliste ou maniaque des petites cuillères en plastique en forme de Victoire de Samothrace, numismate ou accroc des étiquettes de boîtes de camembert soviétiques, spécialiste des pots de chambre décorées d’armoiries du XIe  siècle ou allumée des flûtes à champagne en cristal congolais, ce n’est pas pareil ! Intéressez vous à ce type d’objet… La collection montre le fantasme de la personne à qui elle appartient. C’est aussi une manière de faire lien social, de faire des rencontres, de chiner, de parler autour de ce fameux livre qui manque…

Qu’est ce que cet objet livre représente pour lui ? Est-il la mémoire de quelque chose ? Lui dit-il quelque chose de spécifique ? Ou bien est-il plutôt une présence ? Au-delà des mots, parfois, l’objet contient justement ce qui ne peut se dire, comme un secret, et vers quoi tout semble tendre sans cesse. Jusqu’à parfois gouverner la vie de la personne ! L’objet a le pouvoir ! Il y pense sans cesse, dites-vous, jusqu’à être un obstacle dans votre relation.

Se prendre au jeu

C’est un collectionneur qui a créé sa collection à partir de son désir et de sa volonté. Il semble maintenant y être aliéné. Je suppose qu’il manque toujours un objet à sa collection, car il faut bien savoir qu’aucun objet ne satisfera jamais le désir du collectionneur. Le désir veut toujours autre chose, laissant le collectionneur insatisfait ! C’est une excellente piste pour vous, vous savez de quoi lui parler pour ne jamais le lasser. Plutôt que de vous inquiéter, laisser vous prendre au jeu. Se faisant, il vous accordera une place toute particulière.

Voici quelques pistes qui devraient vous rassurer, vous montrer la richesse que recèlent les collections et le lien de parole qu’elles recèlent.

 

À propos de l'auteur

Karine Mioche

Karine Mioche

Elle exerce  la psychologie clinique en cabinet libéral, à Clermont-Ferrand et en centre thérapeutique. Au sein de son cabinet , situé en centre-ville, elle est associée à trois médecins. Elle y accueille des adultes, des adolescents et des enfants. Par ailleurs, elle écrit, effectue des recherches et réalise des expertises.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite