Accueil » Sports » L’expérience Tokyoïte de Nicolas Sigaud et Celtus Dossou-Yovo
Nicolas Sigaud et Celtus Dossou-Yovoà Tokyo
Nicolas Sigaud et Celtus Dossou-Yovo à Tokyo / Photo : Nicolas Sigaud
Actualités Sports

L’expérience Tokyoïte de Nicolas Sigaud et Celtus Dossou-Yovo

Le judoka béninois Celtus Dossou Yovo, coaché par l’Aubièrois Nicolas Sigaud a échoué au JO de Tokyo en 16ème de finale le 28 juillet 2021. Le point, avec l'entraîneur.

Il y a deux semaines, 7 jours à Clermont avait rencontré Nicolas Sigaud pour en savoir plus sur Celtus Dossou-Yovo, la compétition et la relation entre les deux hommes. Lors de l’entretien, le coach du judoka béninois avait fait part de son admiration envers son poulain et manifesté une certaine fierté personnelle. De retour de Tokyo, Nicolas Sigaud est resté dans le même état d’esprit. Malgré la défaite, ce dernier fait preuve de positivité.

E.G : Dans quel état d’esprit était Celtus avant de faire son entrée sur le tatami ?

N.S : Le matin de la compétition, j’ai senti que c’était un jour important pour Celtus. Il était extrêmement concentré sur l’événement. Il était également conscient que ce combat était celui qui viendrait sceller sa carrière

E.G : Selon-vous, qu’est-ce qui a provoqué la défaite de Celtus ?

N.S : Celtus a combattu face au Russe, Mikhail Igolnikov. Il y avait très clairement une différence de niveau entre les deux judokas. L’adversaire de Celtus a un parcours sportif riche, il est notamment double champion d’Europe.

E.G : Malgré cette défaite, que retenez-vous ?

N.S : Je suis très fière de Celtus, il ne s’est pas laissé surprendre émotionnellement par l’événement. Face à son adversaire, il n’a rien lâché, il s’est donné au maximum. Il a été dans l’engagement jusqu’au bout. Quant à moi, cette expérience a été l’accomplissement d’un rêve d’enfant. Même s’ il y a eu la défaite, j’ai quand même eu la chance de vivre quelque chose d’exceptionnel. Je suis allé au village olympique où on sent qu’on est au cœur de l’événement. La cérémonie d’ouverture a aussi été un moment très fort pour moi. Voir chaque nation défiler, sentir la fierté nationale de chacun, et voir cette flamme olympique, c’est une ambiance particulière. On sent que c’est un événement spécial.

E.G : Quel mot pourrait définir cette expérience ?

N.S : En un seul mot ? Extraordinaire. C’est une aventure qui va nous laisser des souvenirs en mémoire.

E.G : Si l’occasion de coacher un judoka pour les prochains JO se présente à vous, répondez-vous présent ?

N.S : Oui! Quand on y a goûté une fois, on a envie d’y revenir. Tout ce qui est unique comme ça, on souhaite qu’une chose, c’est que ça se reproduise.

À propos de l'auteur

Eloïse Gerenton

Animée par l’envie de parler du monde qui l'entoure, Eloïse originaire du Puy-en-Velay a pris la voie du journalisme après l’obtention de son bac Littéraire. Aujourd’hui, étudiante en deuxième année de DUT journalisme à Vichy, elle s'épanouit pleinement dans ce domaine.
Passionnée par la vidéo, Eloïse aime également transmettre l’information par le biais de l’écrit. Les phénomènes environnementaux et sociétaux intéressent particulièrement notre future journaliste.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite