Accueil » Économie » Laissez-nous travailler !
Restaurateurs et Hôteliers auvergnats sur les marches de la préfecture / Photo 7 Jours à Clermont
Restaurateurs et Hôteliers auvergnats sur les marches de la préfecture / Photo 7 Jours à Clermont
Actualités Économie

Laissez-nous travailler !

A l’appel de l’UMIH, Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie, une bonne partie des cafetiers, restaurateurs et hôteliers de la région se sont rassemblés ce jeudi devant la Préfecture de Clermont pour manifester leur colère face aux mesures gouvernementales qui les empêchent actuellement de travailler.

Alors que les commerces « non essentiels » s’apprêtent à rouvrir ce weekend, les restaurateurs, cafetiers et hôteliers rongent leur frein et ne comprennent toujours pas la décision gouvernementale de repousser la remise en route de leurs activités à début 2021. «Le 20 janvier, il sera trop tard» scandent les professionnels, qui voient s’écrouler leur chiffre d’affaire et s’accumuler leurs charges fixes. Bon nombre d’entre eux sont clairement en difficultés et attendre deux mois supplémentaires pour redémarrer, risquent de les précipiter vers la fermeture définitive.

Plus de 20 % des établissement en voie de disparition

Selon les estimations nationales les plus faibles, plus de 20 % des établissements auront disparu durant l’épisode Covid, un chiffre qui ne peut aller qu’en augmentant dans les semaines à venir si le gouvernement n’assouplit pas les mesures qu’il vient d’annoncer. Alors en désespoir de cause et à l’appel de l’UMIH, les représentants locaux du secteur ont manifesté sur les marches de la préfecture de Clermont, espérant évoquer la situation avec le Préfet du Puy-de-Dôme. Philippe Chopin n’a pas souhaité écouter les doléances et les portes de son bureau sont restées fermées. Le monde politique n’était pas non plus présent à l’exception de Didier Muller, adjoint du maire de Clermont, en charge du commerce et de l’artisanat, lui-même restaurateur à la retraite et Alphonse Bellonte, maire de Saint-Nectaire, qui œuvre au cœur d’un Massif du Sancy privé non seulement d’activité hôtelière mais aussi de celles liées au ski de descente.

Laisser nous travailler !

Même si les professionnels attendent de L’État des gestes plus significatifs pour traverser la période sereinement, la principale revendication reste finalement une simple autorisation de travailler. A l’issue du premier confinement la majorité des exploitants avait joué le jeu de la distanciation sociale, réduisant leurs jauges et investissant dans les artifices nécessaires. Ils avaient ainsi montré leur sens des responsabilités vis à vis de la pandémie, au même titre que d’autres professions qui reçoivent, elles aussi du public, mais qui n’ont jamais arrêté leurs activités depuis mars dernier. Il est d’ailleurs intéressant de noter que dans le secteur qui emploi plus d’un million de salariés en France, le nombre de personnes ayant été atteintes du Covid tient sur les doigts d’une main.

Ouverture symbolique le 28 novembre

A défaut d’être entendus, les cafetiers et restaurateurs « ouvriront symboliquement » leurs établissements samedi 28 novembre comme l’ensemble des commerçants, qu’ils soient considérés ou non comme essentiels. Cette action sera également l’occasion de rappeler que dans leur sillage, se trouvent de nombreuses filières en souffrance qui doivent face à une baisse conséquente des achats. L’UMIH entend bien poursuivre la mobilisation des troupes en Auvergne comme partout en France, en organisant d’autres manifestations mais qui seront peut-être moins bon enfant que celles qui se sont déjà déroulées.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite