Accueil » Mardi » La Comédie : deux salles, deux spectacles
"Ceux-qui-vont-contre-le-bvent" (c) Nathalie Beasse / Droits réservés
"Ceux-qui-vont-contre-le-bvent" (c) Nathalie Beasse / Droits réservés
Culture Mardi

La Comédie : deux salles, deux spectacles

Grosse effervescence cette semaine à La Comédie de Clermont avec "So Schnell" et "Ceux-qui-vont-contre-le-vent". Difficile de choisir entre l'un ou l'autre spectacle, les plus chanceux verront les deux.

Cette semaine, La Comédie de Clermont exploite  son nouveau bâtiment à 100 %, en proposant deux spectacles  aux mêmes dates, l’un de danse, l’autre de théâtre. Et si les propos étaient finalement identiques mais les moyens d’expressions différents ?

So Schnell de Dominique Bagouet

So Schnell,  est sans doute la pièce maîtresse de l’œuvre de Dominique Bagouet, créée il y a plus de 30 ans et sans cesse retravaillée jusqu’à son décès en 1992. La recréation de 2020 est signée Catherine Legrand qui en assure également la direction artistique. Entre sa création et sa reprise actuelle, So Schnell est entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris et du Ballet du Grand Théâtre de Genève. Catherine Legrand, qui dansa longtemps pour le chorégraphe français, remonte et transmet désormais régulièrement ses œuvres. Au son de la cantate BWV 26 de Jean-Sébastien Bach  et d’une composition bruitiste, douze danseuses et danseurs de différentes générations évoluent dans des costumes et une scénographie assez sobre en comparaison de la version originale originale très pop. Cette sobriété permet de mieux valoriser le travail d’un artiste qui a assurément influencé l’ensemble de  la scène contemporaine.

So Schnell : Chorégraphie Dominique Bagouet (1990) Re-création et direction artistique Catherine Legrand (2020)
Musiques : Jean-Sébastien Bach et Laurent Gachet
Mardi 11 et mercredi 12 janvier à 20:30 – Salle de l’Horizon

Ceux-qui-vont-contre-le-vent

Ce n’est pas un hasard si Nathalie Béasse a donné le nom d’une tribu nord-amérindienne à son spectacle. Le spectateur se retrouve confronté à une véritable tribu, mais est-il en présence d’une famille ou d’amis ? Ces hommes et ces femmes si différents, se comportent parfois comme comme des adultes, parfois comme des enfants. Ils sont en quête d’échanges, se soumettent à des rapports de force, se retrouvent face à des pulsions et des désirs, avec des fortunes diverses. Nathalie Béasse a conçu le spectacle et en assure aussi la mise en scène et la scénographie. Elle explique son propos artistique en ces mots : “Éveiller tous nos sens, visuels et auditifs, retrouver l’enfant qui est en nous, et lâcher prise, se laisser aller à la rêverie, sans chercher le sens de tout ça”. Sans mise en scène de texte, ni théâtre d’images, elle crée un univers à émotions prédominantes. Sa tribu lutte constamment contre les éléments avec le désir de vivre ensemble, en s’émerveillant et en déraisonnant.

Ceux-qui-vont-contre-le-vent de Nathalie Béasse, artiste associée à La Comédie
Conception, mise en scène et scénographie Nathalie Béasse
Coproduction La Comédie de Clermont, création de juillet 2021 au Festival d’Avignon
mardi 11, mercredi 12, jeudi 13, vendredi 14 janvier à 20h00, salle les Possibles
“Bord de plateau” rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation, mercredi 12 janvier.

 

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite