Accueil » Culture » Kenny Neal, une référence du blues pour Le Tremplin et… Radio Arverne
Kenny Neal- photo Deb Lubin.
Culture Mardi

Kenny Neal, une référence du blues pour Le Tremplin et… Radio Arverne

La radio associative fête ses trente ans et soutient le concert de Kenny Neal, ambassadeur de cette musique qui vient des bayous de Louisiane.

Il débarquera sur la scène du Tremplin à Beaumont. Avec dans ses bagages un peu ou beaucoup de cette Louisiane qui l’a vu naître et dont il interprète si bien l’âme profonde. Kenny Neal est davantage qu’un artiste: il est un ambassadeur de cette musique qui vient des bayous et voyage, sans frontière, à travers le monde.

Promotion en amont

A l’occasion de son trentième anniversaire, Radio Arverne a décidé de soutenir ce concert exceptionnel, organisé par l’association Arverne Blues Concert. « Nous assurons une promotion en amont de l’événement dans le cadre de nos émissions et à travers des spots » explique Bernard Roudaire, vice-président de la radio partenaire de 7 Jours à Clermont. « Sur place, nous serons également présents le soir du concert. Pour nous, c’est une façon de mettre en valeur les salles et les lieux culturels avec lesquels nous travaillons régulièrement. Pendant cette saison, nous irons, ou nous avons été, aussi à la librairie Les Volcans, à Sémaphore, à la Puce à l’Oreille, à la Coopérative de Mai, à la 2 Deuche, au Puy de la Lune ou encore à l’hôtel littéraire Alexandre-Vialatte. »

Ambassadeur et héritier

Tour à tour guitariste tranchant et technique, bassiste virtuose, harmoniciste expressif, Kenny Neal a la voix cassée et envoûtante. Son swamp blues, musique funky, épicée à la sauce créole, se teinte de Chicago Blues pour mieux entretenir la flamme et déployer son efficacité. S’il incarne depuis une bonne vingtaine d’années la relève du blues louisianais, Kenny Neal est aussi et incontestablement un héritier. Celui d’une famille où la musique est une deuxième nature. Son père, Raful Neal, fut un des piliers de la scène de Bâton Rouge dès la fin des années 50. C’est grâce à lui, qu’enfant, Kenny a pu rencontrer les plus grands noms du blues de BB King à Buddy Guys. Et aujourd’hui, il est régulièrement entouré de ses deux frères Darnel et Fred, tandis que son fidèle lieutenant, Bryan Morris est à la batterie. Une formation que l’on retrouvera le 26 mars.

Bloodine, le huitième album

Kenny Neal.

Kenny Neal a débuté en 1976 comme bassiste de Buddy Guy. Puis, aux côtés de Billy Branch, il a formé le groupe Kenny Neal Blues Band à Toronto, avant de revenir s’installer à Bâton-Rouge. L’année 2016 a vu la sortie de son huitième album, Bloodine, qui lui a valu deux nominations aux Grammys Awards  et deux « titres »aux Blues Music Awards.

Une pointure, donc, au Tremplin. Et une soirée que les amateurs de blues ne voudront pas manquer…

Mardi 26 mars à 20h30 au Tremplin à Beaumont, 4 Esplanade de Russi. En première partie, Liile Mouse & The Hungry Cats.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite