Accueil » Lundi » Flûte, alto et harpe pour célébrer la musique française
La harpiste Anaïs Gaudemard- photo D.R.
Culture Lundi

Flûte, alto et harpe pour célébrer la musique française

Fauré, Debussy, Ravel mais aussi Dubois et Cras. Le programme du prochain concert proposé par Les Amis de la Musique de Clermont-Ferrand va mettre à l'honneur des musiciens français de la fin du XIXe et du début du XXe siècles.

Flûte, alto et harpe, flûte et harpe, harpe seule, alto et harpe, presque toutes les combinaisons instrumentales seront en jeu à l’occasion de la prochaine soirée proposée par Les Amis de la Musique de Clermont-Ferrand. Lors de ce concert, qui immergera le public dans la musique française à la charnière des XIXe et XXe siècles, alterneront pièces originales et arrangements de compositeurs français, qu’ils soient méconnus ou renommés. Renommés comme Gabriel Fauré, Claude Debussy et Maurice Ravel. Moins connus, à l’image de Théodore Dubois et Jean Cras.

Une belle affiche

Juliette Hurel- photo Marthe Lemelle.

Juliette Hurel, premier Prix de flûte au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, est également lauréate de nombreux concours internationaux. Elle fut nommée en 2004 dans la catégorie Révélation soliste instrumental de l’année aux Victoires de la Musique Classique. Depuis 1998, elle occupe le poste de flûte solo de l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam et enseigne également au Conservatoire de Rotterdam depuis 2010. Lors du concert du 3 février à l’Opéra Théâtre de Clermont, elle sera aux côtés de Miguel Da Siva, premier Prix de musique de chambre et d’alto au CNSM de Paris et  Premier Grand Prix au Concours international de musique de chambre de Paris 1985 en formation de sonate. Depuis 2009, il est professeur d’alto à la Haute Ecole de Musique de Genève. Il est aussi Maître en Résidence à la Chapelle Royale Reine Elisabeth en Belgique. La harpiste lyonnaise Anaïs Gaudemard les accompagnera sur scène. Après le CNSMD de Lyon puis la HEMU de Lausanne, elle a obtenu, en 2015, le  Premier Prix Jost en 2015 qui récompense la meilleure exécution d’un concerto. Anaïs Gaudemard joue sur une harpe Style 23 Gold, offerte par la maison Lyon &Healy (Chicago) lors du 18ème Concours International d’Israël.

Le programme : Terzettino pour flûte, alto et harpe, en mi bémol majeur de Théodore Dubois (1905) ; Suite en duo pour flûte et harpe de Jean Cras ( 1927) ; Sonatine en trio de Maurice Ravel ( composée entre 1903 et 1905) : Impromptu, opus 86 pour harpe seule, en ré bémol majeur de Gabriel Fauré (1904) ; Après un rêve de Gabriel Fauré (publié en 1878) ; Pavane opus 50 en fa dièse mineur de Gabriel Fauré (1887);  Sonate pour flûte, alto et harpe (1915) de Claude Debussy.

Lundi 3 février à 20h30 à l’Opéra Théâtre de Clermont. Concert proposé par Les Amis de la Musique de Clermont-Ferrand. Réservations: 7 allée des Rabasses, 63300 Cournon, tél: 06-78-08-94-77; site: amisdelamusique.com

Miguel da Silva- photo François Sechet.

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite