Accueil » Edito » Au fil de la semaine
Photo Valentin Uta.
Edito

Au fil de la semaine

Vu, entendu, aperçu, noté, ressenti au cours de ces derniers jours. Où il est question de la Coupe du Monde de football mais pas seulement…

Lundi : Les parlementaires sont réunis devant le congrès à Versailles, lieu ô combien symbolique et historique.  Sa Majesté, le Président de la République, vient leur donner la leçon du haut de sa grandeur. Une leçon de sa propre politique, sa propre vision. Certains las de ces exercices autocratiques ont déclaré forfait. Le Président qui, selon les sondages, commence à exaspérer beaucoup de Français mais jouit d’une image plutôt flatteuse à l’étranger, n’a pas trouvé d’opposant à sa mesure. Il est vrai que la dernière élection présidentielle, jouée de main de maître par le locataire actuel de l’Elysée, a laissé un champ de ruine au sein du paysage politique. Pour l’heure, Emmanuel Macron a les mains presque libres… Et il ne se prive pas de régner.

Foot et bière font bon ménage

Mardi : Des terrasses de cafés bondées, de la bière, et autres liquides, à profusion : la ½ finale de la Coupe du Monde France-Belgique a rassemblé la population devant les écrans installés à l’extérieur (ou parfois à l’intérieur) des établissements où l’on sert de la boisson. Avec pour l’immense majorité la fibre chauvine ce qui n’est sans doute pas la vertu numéro un du sport de compétition. Paroxysme de cette propension lorsqu’Umtiti inscrit un but de la tête, déclenchant une hystérie générale. La joie des supporters ne s’encombre pas de la peine de ceux d’en face, leur choix est définitif, irrémédiable et fait fi de toute objectivité.

Mercredi : Que la montagne est belle dans le Tour…et que la plaine est morne. Même scénario immuable et stéréotypé durant les premières journées de la Grande Boucle. Une échappée, contrôlée par le peloton, prend ses distances dès le début du parcours  et est reprise en vue de l’arrivée pour laisser place à un inévitable sprint. Le Giro et la Vuelta ont remédié depuis longtemps à ce genre de pensum  en proposant des parcours musclés. Pas le Tour de France…Vivement la semaine prochaine.

Jeudi : Aperçu dans une rue, près de chez moi, au dos d’une poubelle, cette inscription énigmatique, troublante ou peut-être prophétique(?) : « Macron m’a tué ». Elle me laisse à la fois perplexe et amusé…

Vendredi : Beau temps stable sur Clermont. Envies d’évasion, élans de départ vers quelque bord de mer. Une attirance envahissante qu’il faut refréner : le travail est en cours, ce sera pour une autre fois…

Départs massifs

Samedi : le samedi, en principe, n’est pas un dimanche. Mais, cette année, avec le 14 juillet, il lui ressemble fort. Ce week-end, au beau milieu du mois, présente donc un profil particulier avec deux jours aux mêmes caractéristiques. Un week-end marqué paraît-il par des départs massifs sur les routes et autoroutes.

A la radio, j’ai entendu cette phrase qui pourrait devenir une belle devise : « Il faut que je me couche tôt parce que je dois me lever tard. »

Dimanche : La France championne du monde de football. Au fond, pouvait-il en être autrement ? Depuis le début du tournoi, tous les événements étaient favorables, tous les signes indiquaient une telle issue inexorable : les vingt ans du premier titre, la réussite insolente de Didier Deschamps, la blessure de l’Uruguayen Cavani , l’absence du Belge Meunier  en ½ finale, le jour de récupération supplémentaire par rapport à l’adversaire en finale, sans oublier les trois prolongations harassantes jouées par des Croates, arrivés sur les genoux au bout de la compétition. Le titre est à la France. A en croire, les précédents, voilà qui est de très mauvais augure pour  2022…

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite