Accueil » Edito » Une affaire qui tombe à pic…
Photo Fanny Reynaud.
Edito

Une affaire qui tombe à pic…

La Coupe du Monde est refermée mais l'actualité n'est pas encore en vacances. L'affaire Benalla a pris le relais...

C’est l’un des feuilletons de l’été, qui succède à la Coupe du Monde de football et se superpose à un  Tour de France ennuyeux. C’est un feuilleton estival comme Les Yeux d’Hélène ou Dolmen, estampillés TF1. Mais celui-ci est beaucoup moins glamour. Et le premier rôle est tenu par un second couteau, un certain Alexandre Benalla, homme apparemment ambitieux et subitement propulsé au haut de l’affiche. Sans-doute s’en serait-il bien passé. Dans le casting de cette série bien française, dont on ne sait combien d’épisodes elle comprendra, on reconnaît aussi un jeune premier, déjà habitué à la notoriété, Emmanuel Macron et un comédien plutôt sur le retour, Gérard Collomb.

Les bons ingrédients

Cette série estivale nous mène dans les arcanes du pouvoir et nous conduit dans des couloirs secrets. Elle visite le Palais Bourbon, où l’ambiance est électrique, où l’hypocrisie règne et où l’on règle ses comptes à fleurets mouchetés . Elle flirte avec l’univers policier et judiciaire et comprend ce qu’il faut de violence  et de suspense. Bref, après avoir commencé par un passage à tabac, elle a tout pour faire un tabac.

Mieux que Bison Futé

Les médias n’ont qu’à se féliciter de cette providentielle affaire qui tombe au moment où ils usent et abusent habituellement des inévitables marronniers : tels les bouchons sur les routes ou les autoroutes ou le point de vue des touristes sur les plages. Ce qui n’a guère plus d’intérêt que de dire « il fait chaud » en juillet ou de constater que le ciel est bleu  sur la Côte d’Azur. L’affaire Benalla permet, au moins, de zapper, pour un temps, l’inoxydable Bison Futé.

Jusqu’où nous mènera-t-elle ? Probablement pas très loin car il est dans la tradition française d’éteindre le feu lorsqu ‘il couve et de refermer les dossiers lorsqu’ils deviennent vraiment compromettants. La France n’est pas les Etats-Unis d’Amérique, n’en déplaise à Jean-Luc Mélenchon qui compare déjà la séquence au Watergate…

Au fond, qu’en pense Monsieur Tartanpion rêvassant sur sa serviette de bain, les pieds en éventail, malgré le harcèlement continu des moustiques tigres ?

 

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

  • L’affaire est effectivement digne d’un Watergate et la suite des évènements nous dira si la France est une vraie démocratie…

Sponsorisé

Les infos dans votre boite