Accueil » Sports » ASM-Clermont : une saison en questions
Un coach concentré au moment de commencer la saison. Photo: Vincent Roche.
Sports Week-End

ASM-Clermont : une saison en questions

Cette fois l’heure de la reprise a sonné! L’ASM-Clermont-Auvergne entame son championnat de Top 14 avec la réception d’Agen ce samedi à 17h15. Après une préparation studieuse et des résultats amicaux probants, les hommes de Franck Azéma sont attendus par leur public pour entamer une campagne aux allures de revanche.

Un dernier résultat favorable face au Canada (54-15) dans le cadre du Challenge-Auvergne à Issoire et l’ASM semble avoir retrouvé l’ambition qui a fait d’elle un brillant champion de France 2017. Mais devant cette longue saison qui s’annonce, des questions se posent encore à Franck Azéma et son staff, afin de replacer le club clermontois au cœur de l’échiquier du rugby français.

Une préparation complète et intense pour démarrer fort la saison 

Une préparation intense pour démarrer fort ! Photo: Vincent Roche.

Huit semaines de préparation, ponctuées par deux rencontres amicales réussies: cette avant-saison a été marquée du sceau de l’effort et du travail. L’ASM semble déjà bien rodée et s’avance avec envie pour la réception d’Agen et le début du Top 14 : « Il y a bien longtemps qu’on n’avait pu bénéficier d’une période aussi intense de préparation. L’ensemble du groupe est revenu dans de bonnes conditions, avec l’envie de travailler fort. Les gars étaient déterminés à bien se préparer et il est positif pour le staff d’avoir une bonne ambiance de travail. » Franck Azéma s’avoue satisfait de l’investissement des siens et attend maintenant un démarrage au quart de tour : « On doit encore améliorer quelques détails, en particulier sur le plan du collectif mais aussi retrouver un certain niveau de fraîcheur. Tout le monde est dans les starting-blocks et nous avons hâte de retrouver la compétition pour savoir où l’on en est vraiment, le but étant de prendre un bon départ ».

 

Dans le sillage d’un nouveau capitaine

M.Parra (au fond) est le nouveau capitaine. Photo: Vincent Roche.

Avec seulement trois recrues, toutes dans les lignes-arrières, (Moala et Naqalevu au centre, Nanaï-Williams à l’aile), l’effectif auvergnat a peu évolué  mais semble gagner en qualité. Succédant à l’ancien Perpignannais Damien Chouly, Morgan Parra est promu capitaine pour cette saison de la relance. Un choix justifié par le coach auvergnat : « Damien a ressenti le besoin de prendre du recul pour que les joueurs n’entendent pas toujours le même discours. Morgan est un leader naturel et il a déjà occupé ce poste de capitaine avec nous. Toutefois, avec dix joueurs sur la liste élite de l’équipe de France, nous aurons pas mal de joueurs sélectionnés. J’ai donc nommé cinq vice-capitaines: Fritz Lee, Benjamin Kayser, Alexandre Lapandry, Greig Laidlaw et Damien Chouly. On pourra opérer un turnover avec des hommes qui ont de la bouteille, de l’emprise sur le groupe et sont reconnus pour leur leadership. »  Avec un tel casting, on a aussi le sentiment que l’entraîneur en chef souhaite s’appuyer sur des leaders dans toutes les lignes.

 

Quid de la Challenge Cup  ?

F. Azéma jouera toutes les compétitions à fond. Photo: Vincent Roche.

Éliminée avant même les phases finales de Top 14 la saison passée, l’ASM ne disputera pas la grande coupe d’Europe. Dès-lors, le championnat représentera le choix numéro un du club auvergnat dans ses objectifs de reconquête. Sur le plan continental, Clermont sera logiquement l’un des favoris d’une épreuve déjà remportée deux fois par le passé. Pourtant la Challenge Cup ne sera pas reléguée au second rang par Franck Azéma : « Nous avons une histoire avec les compétitions européennes et il faut les respecter comme elles se doivent de l’être. La Challenge Cup est aussi une compétition qualificative pour la prochaine Champion’s Cup. On fera avec les garçons qui seront en forme à ce moment-là mais il n’est pas question de dénigrer cette compétition. » Et pour entrer tout de suite de plein pied dans l’épreuve, Clermont se déplacera sur le terrain des Northampton Saints à la mi-octobre.

A l’heure de rentrer pleinement dans le vif du sujet, c’est finalement le demi d’ouverture, Camille Lopez, qui résume le mieux les ambitions de son équipe : « Nous devons une revanche à notre public après l’an passé. Pour nous c’est important de bien commencer car on veut remettre l’ASM à sa place cette saison ! » Les premiers éléments de réponses sont attendus dès samedi au Stade Marcel-Michelin.

 

ASM-Clermont-Auvergne – SU-Agen, 1ère journée de Top 14 au parc des sports Marcel-Michelin, Samedi 25 août à partir de 17h15. Pour plus d’informations: www.asm-rugby.com.

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite