Accueil » Culture » Worakls convoque la techno et le classique à la Coopé
Worakls / Photo Martin Tissot
Worakls / Photo Martin Tissot
Culture Vendredi

Worakls convoque la techno et le classique à la Coopé

Le Worakls Orchestra prouve à chacun de ses concerts qu'il est possible de fusionner la musique électro avec d'autres esthétiques en particulier la musique classique. La vingtaine de musiciens de l'orchestre sera sur la scène de la Coopérative de mai, en fin de semaine.

Worakls, de son vrai nom Kevin Rodrigues a été considéré par le magazine Billboard comme « l’un des DJ français les plus prometteurs »… mais des artistes prometteurs qui en sont restés au stade de la promesse sont légion dans l’histoire de la musique. Ce n’est pas le cas pour Worakls qui a réellement basculé du côté de la réussite. Il suffit d’observer le buzz qui l’entoure et le succès populaire qu’il rencontre lors de ses concerts pour en être persuadé. L’une des clés de sa réussite est sans doute, la forme de ses prestations. Si sur scène, un concert électro se réduit généralement à un DJ tout seul avec ses machines, ce qui, on en conviendra, n’est pas très spectaculaire, une prestation de Worakls se dévore en revanche comme un véritable spectacle car il a, autour de lui, un véritable orchestre. Cela change tout, tant au niveau esthétique que sonore. Les cuivres et les cordes se mêlent intimement aux rythmes électroniques et aux synthés, offrant une fusion de styles musicaux de toutes époques et de toutes les sonorités classiques et contemporaines. Ce méli-mélo ordonné, sonore et visuel, devient une expérience sensorielle et dansante peu commune.

Comment en est-il arrivé là ?

Né en France, Kevin Rodrigues est issu d’une famille de mélomanes. Il a d’abord  fréquenté le conservatoire dont il est diplômé, avant de passer à plein temps à la musique électronique puis à la composition. Inspiré par un éventail de styles assez vaste, celui qui reste avant-tout un DJ, cisèle ses créations avec une grande précision et fait appel pour le seconder à des instrumentistes du milieu classiques pour les exécuter. Aujourd’hui, considéré à la fois comme auteur, compositeur et chef d’orchestre, il bénéficie d’une reconnaissance qui dépasse largement les frontières de l’hexagone. Son succès est tel que durant ses tournées, les concerts sont donnés à guichets fermés. Face à cet engouement populaire qui génère souvent des frustrations, faute de places disponibles, il annonce parfois, le jour même, un doublement du concert pour contenter tout le monde.

Worakls Orchestra, vendredi 26 janvier 2024, à 23h00, à la Coopérative de Mai, place du 1er mai à Clermont, présenté par Arachnée Concerts et Dancecode. Quelques places encore disponibles sur le site de la Coopé et Contremarque

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé