Accueil » Vie publique » Le tramway clermontois est sur les rails
Vie publique

Le tramway clermontois est sur les rails

Chose promise, chose due: les usagers ont pu retrouver, ce lundi 27 août, la ligne de tramway. Un retour sur les rails qui intervient après trois mois d'interruption.

Pas de retard à l’allumage pour le tramway clermontois qui, comme annoncé, a repris du service ce lundi 27 août. Un retour sur les rails après trois mois d’interruption due à la réfection du viaduc des Carmes. Un équipement qui souffrait d’un manque d’étanchéité. « Il fallait intervenir tant pour assurer la sécurité maximale des usagers que pour garantir la pérennité de la ligne » affirme François Rage, le président du SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération clermontoise) qui se félicite du respect des délais et souligne « le travail remarquable effectué par les équipes techniques. »

« La ligne est repartie pour dix ans »

D’un montant de 3,4 millions d’euros, cette tranche de travaux succédait à celles intervenues en 2016 et 2017 sur le viaduc de Saint-Jacques. Un chantier plus important encore qui, lui, avait nécessité une enveloppe de 10 millions d’euros. « En l’espace de trois ans, nous avons refait l’ensemble des installations de maintenance. Depuis son ouverture, il y a 12 ans, la ligne a ainsi été fermée au total environ un an, ce qui est loin d’être exagéré pour garantir le bon état »  estime François Rage. Et d’ajouter: « Maintenant, la ligne est repartie pour 10 ans. Nous allons essayer d’effectuer une décennie sans travaux d’importance. Notre véritable objectif est d’aller au-delà de 2030, date à laquelle le tramway sera amorti. Nous allons aussi désormais pouvoir entamer les nouveaux chantiers comme ceux de ligne B, voire de la ligne C… »

12 nouvelles stations C.vélo

Les travaux estivaux ont impacté modérément la fréquentation du réseau de transports en commun de la métropole, géré par T2C. La diminution du nombre de voyageurs, durant les trois derniers mois, n’aurait pas excédé les 6%. Sur le réseau, justement, la rentrée correspond traditionnellement à certains « ajustements ». Par exemple, l’éco-quartier de Trémonteix, en plein essor, sera raccordé via la ligne 9 de bus. Ce sera aussi le cas du village d’Opme, en dessous du Plateau de Gergovie. Pour le SMTC, l’heure est aussi à la création de 12 nouvelles stations de C.vélo, un réseau deux roues qui ne cesse de se développer. « De 1000 abonnés en février, nous sommes aujourd’hui passés à 4700... » se félicite François Rage. Le temps, il est vrai, est à l’intermodalité des transports urbains…

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite