Accueil » Événement » “Tous pour l’architecture”, ou la biennale grand public
Conférence avec Eduardo Souto de Moura / Photo 7 jours à Clermont
Conférence avec Eduardo Souto de Moura / Photo 7 jours à Clermont
Événement Patrimoine

“Tous pour l’architecture”, ou la biennale grand public

Clermont est devenu l’épicentre de l’architecture à l’occasion de la 5e biennale du réseau des maisons de l’architecture. Les trois journées de la manifestation ouverte gratuitement à tous ont été organisées avec l’idée de rappeler l’importance de l’architecture dans le quotidien.

Lors de son discours inaugural, Anne-Sophie Kehr, présidente du Réseau des maisons de l’architecture a rappelé que la 5e biennale était l’occasion d’aborder l’architecture par son aspect sociétal. L’appréhender de cette façon s’est révélé indispensable au sortir d’une crise sans précédent durant laquelle, la population a pris conscience des liens extrêmement forts qui unissent habitat, environnement et qualité de vie. Les confinements ont été l’occasion des tester un mode de vie radicalement différent, obligeant à repenser un quotidien qui s’est imposé au fil du temps sans alternative : Organiser un espace de travail à domicile, ne plus se rendre au bureau qui reste, pour beaucoup, un indispensable espace de vie sociale, découvrir des métropoles totalement apaisées, assister au retour de la nature en ville, mais aussi étouffer dans des espaces confinés, rêver de s’installer durablement à la campagne ou dans des villes moyennes… autant de choses vécues durant cette drôle d’année 2020 dont l’architecture doit aujourd’hui s’emparer dans la perspective de redevenir contextuelle. Cela induit le développement des liens avec les territoires, la prise en compte des besoins des habitants, la valorisation des filières courtes mais aussi des projets menés avec frugalité.

40 événements sur trois jours

La volonté des organisateurs de le biennale est que le grand public s’approprie le contenu de tout ce qui la compose, c’est à dire une quarantaine d’événements  (expositions, ateliers, rencontres, débats…) afin qu’il puisse comprendre le rôle de l’architecture dans son ensemble. En effet la méconnaissance de cet art majeur l’enferme trop souvent dans son rôle de conception de bâtiment alors qu’il traite aussi des aspects sociaux et environnementaux liés à la fonction des édifices et de leur intégration dans leur environnement et ce, quelle que soit leur fonction. Le mot “appropriation” est omniprésent au sein de la biennale car au delà de la relation public/architecture, elle révèle comment les architecte eux-mêmes travaillent à l’intégration de leurs créations dans les espaces pour que les usagers puissent à leur tour se les accaparer.  L’exposition majeure de la biennale installée à l’Espace Gaillard, “Un bâtiment combien de vies ? La transformation comme acte de création” aborde également le thème en présentant des projets de restructuration basés sur des édifices réhabilités.

Le rôles des Maisons de l’architecture

Le réseau des maisons de l’architecture est composé de 32 maisons, dont une à Clermont, ayant pour rôle  de valoriser et de diffuser la culture architecturale, urbaine et paysagère. Elle se positionnent comme des pôles culturels sur les territoires en organisant, chaque années, des actions concrètes de sensibilisation :  expositions, débats, visites, ateliers…et même résidences d’architectes. En plus de l’ouverture vers le grand public, les maisons sont également des acteurs ressources auprès des institutions, collectivités et structures de formation.

Programme complet de la 5e biennale des maisons de l’architecture 5/7 novembre 2021- Clermont à découvrir en cliquant ici 

La photo d’illustration de cet article a été prise lors de la conférence de Eduardo Souto de Moura, qui, accompagné du cabinet clermontois Bouchaudy-Bruhat, à imaginé La Comédie de Clermont, programme qui a permis de réhabiliter l’ancienne gare routière de Valentin Vigneron. L’architecte portugais a découvert pour la première fois “son” lieu puisque les restrictions de déplacement liées au Covid ne lui avaient pas permis de venir plus tôt.

Regarder les vidéos de 7 Jours TV sur le travail de Eduardo Souto de Moura : #1  #2   #3

 

 

 

 

 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite