Accueil » Week-End » Renault 4 et motos françaises referment la saison 2021 de Charade Classic
Renault 4. Photo : A. Kokorevas - Pexels
Photo : A. Kokorevas - Pexels
Événement Patrimoine Week-End

Renault 4 et motos françaises referment la saison 2021 de Charade Classic

Toutes les bonnes choses ont une fin, la saison des populaires Charade Classic aussi. Pour clôturer l’année 2021 les passionnés vont se retrouver ce weekend autour deux thématiques : les 60 ans de la Renault 4 et les motos françaises

Chaque mois durant la belle saison, le circuit de Charade accueille, en moyenne, 3000 personnes et 600 véhicules lors des très populaires Charade Classic. Cette manifestation prouve le fort attachement du public au patrimoine automobile, aussi bien pour les voitures de prestige ou de sport que pour les populaires.
Pour le dernier rendez-vous de la saison 2021, c’est justement une des voitures françaises les plus populaires qui sera à l’honneur sur le paddock : la Renault 4, plus connue sous le nom de 4L qui fête cette année ses 60 ans.

Plus de 8 millions d’exemplaires produits

Apparue en 1961, la petite voiture populaire de Renault, première voiture de tourisme à traction de la marque au losange, a marqué durablement les paysages français de nos villes et de nos campagnes. Elle fut produite à 8 135 424 dans 28 pays jusqu’en 1992. Bien rares sont les familles françaises qui n’ont pas possédé de Renault 4, ainsi nommée car son moteur affichait 4 CV fiscaux. Curieusement la Renault 4 a très vite été appelée 4L, en fait dès l’apparition d’un modèle Luxe venu épauler la version normale. Ce nom n’a plus cessé d’être employé alors que la voiture a évolué avec des versions TL puis GTL. Simple, économique et hyper pratique avec son grand hayon arrière, elle fit le bonheur de tous les français, (aussi bien les jeunes que les vieux), des artisans dans sa version camionnette, et des administrations. La poste, EDF-GDF en ont fait rouler des milliers sur les routes et dans les chemins où elle était très à l’aise. Elle est également une véritable icône des voitures de la Gendarmerie qui la trouvait pratique car on pouvait la conduire en gardant son képi sur la tête.

Patrimoine français

Basique à ses débuts, elle connu par la suite des séries spéciales comme La Parisienne avec sa décoration cannage motif paille ou écossais, la Super dont le hayon à vitre descendante s’ouvrait vers le bas, il y eu également la Safari et ses drôles de sièges, la Savane et puis la Byebye pour tirer sa révérence. Aujourd’hui cette voiture est un collector que l’on ne voit quasiment plus sur les routes et qui commence à s’échanger contre de belles sommes d’argent dans le milieu des collectionneurs. Elles a également entamé une seconde carrière chez les étudiants qui, chaque année, partent faire le fameux 4L Trophy, opération humanitaire en Afrique avec des véhicules préparés qui font l’objet d’un business entre deux années universitaires. La “Quatrelle” est devenue aujourd’hui un élément incontournable du patrimoine automobile français, et il y a fort à parier que dimanche prochain, les propriétaires sortiront de très beaux exemplaires pour les exposer sur le paddock de Charade, on l’on pourra aussi admirer des motos françaises, mais là c’est une autre histoire…

Charade Classic, dimanche 7 novembre de de 9h à 13h
Circuit de Charade, Saint-Genès-Champanelle
Pass Sanitaire exigé
Plus d’infos sur le site web du circuit de Charade 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite