Accueil » Vie publique » Quel avenir pour les places Delille-Salford ?
La Place Delille, côté sud- photo 7 Jours à Clermont.
Vie publique

Quel avenir pour les places Delille-Salford ?

La phase de concertation citoyenne sur la requalification des places Delille et Salford a pris fin et permet de poser les bases du projet. Les Clermontois se sont montrés attachés à ce secteur historique et emblématique mais désirent une évolution en profondeur.

La phase de concertation citoyenne sur la requalification des places Delille et Salford a pris fin sur un bilan positif en terme de mobilisation. Plus de 1000 personnes ont donné leur avis soit sur Internet soit sur papier, avec une forte participation des jeunes et des femme (57%). Les différents ateliers organisés ont également enregistré un vif succès, prouvant la volonté de certains clermontois de s’impliquer réellement dans la vie publique. Ce qui ressort très clairement de cette concertation est le profond attachement des habitants pour ce quartier, malgré une organisation datée qui a laissé la voiture l’envahir générant insécurité, pollutions et stress. L’analyse des avis fait ressortir deux grandes idées : la première est que le secteur Delille doit devenir un îlot de fraîcheur, alors que, selon une étude du CEREMA, les températures de la place en été, sont de 2 à 3° supérieures à celles relevées à l’extérieur de la ville, sans parler de la pollution. La seconde idée est de faire muter la place Delille de rond-point en véritable place publique.

Pacifier, valoriser et dynamiser

Pour requalifier le secteur et redonner à la Place Delille le statut de place publique et d’îlot de fraîcheur, la ville devra travailler selon trois axes dont en premier lieu, la pacification qui passera, de manière inéluctable, par une modification de l’espace accordé à la circulation automobile (10 000 voitures /jours) tout en conservant le passage des transports publics. Le détournement du flux passant par Salford en direction de l’avenue d’Italie est une piste envisagée mais elle doit fonctionner de concert avec un nouveau plan de circulation. Le second axe est la valorisation des 15 000 m² du secteur, grand comme trois fois la place de la Victoire, comportant trois monuments historiques dont la fontaine, et représentant une véritable porte d’entrée vers le centre historique de Clermont. Enfin, la dynamisation qui doit préserver la vie commerçante existante tout en développant de nouvelles activités attractives et en garantissant la sécurité  et tranquillité. Ces axes auront l’écologie comme fil rouge puisque l’idée est de compléter la présence de 40 arbres par de la végétation en quantité, inversant la tendance d’imperméabilisation des sols qui atteint actuellement 90% sur la zone.

Calendrier difficile à établir

Durant l’année en cours, les premiers sondages archéologiques débuteront et donneront le tempo pour la suite. En effet, ils devraient révéler si le sous-sol des deux places contient des vestiges à préserver ou à valoriser. Les conclusions poseront d’éventuelles nouvelles contraintes  complémentaires aux quatre invariants que sont l’environnement, l’animations et des dynamiques sociales, le patrimoine et les mobilité.
A ce jour rien n’est définitivement arrêté pour l’avenir du secteur qui balisera le cheminement entre la gare SNCF et la Fontaine d’Amboise. La ville compte bien poursuivre les consultations citoyennes car elles apportent des informations sur la vie du quartier et des idées d’usagers auxquelles les aménageurs ne pensent pas toujours.
Afin de suivre le projet un site web dédié est consultable en cliquant ICI

Lire aussi notre article Place Delille : des remparts au rond-point

 

 

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite