Accueil » Vie publique » Pour que la vie continue à défiler
Fanny Leeb et des égéries de la vie / Photo 7 Jours à
Fanny Leeb et des égéries de la vie / Photo 7 Jours à Clermont
Vie publique

Pour que la vie continue à défiler

C’est dans le cadre prestigieux de l’Opéra de Clermont que s’est déroulé le "Défilé de la vie" 2021. Cette soirée caritative qui est aussi parenthèse d’espoir pour toutes les femmes atteintes d’un cancer, a permis de récolter 32 400 €, reversés à l'association l’Oasis des Dômes.

Le Défilé de la vie est un rendez-vous désormais annuel, porté par Pascale Laumond “rescapée” d’un cancer du sein. (lire notre article “Pascale et Soline en tandem contre le cancer” du 03/01/2021). S’il prend la forme d’une soirée caritative dont les bénéfices sont reversés à l’association l’Oasis des Dômes, il est avant tout une belle leçon de vie et un exemple pour toutes les femmes qui côtoient quotidiennement la maladie comme celles qui luttent pour se reconstruire après avoir eu la chance de guérir. Une soirée Défilé de la vie se compose de plusieurs temps forts, dont une vente aux enchères, des surprises et le très attendu défilé des “égéries de la vie” habillées de vêtements confectionnés par les élèves du lycée professionnel Marie Laurencin de Riom*
En 2019, le premier Défilé de la vie qui avait demandé 4 mois de préparation, avait réuni 25 partenaires et 500 personnes pour 25 000 € récoltés. Une version “virtuelle” en 2020 avait permis d’obtenir 13 000 €. Hier soir la somme de 32 400€ a été atteinte en présence de 450 spectateurs.

Fanny Leeb, marraine pour la seconde année consécutive

La musicienne chanteuse Fanny Leeb a accepté pour la seconde année consécutive d’être marraine du Défilé de la vie. Elle même, atteinte d’un cancer du sein alors qu’elle avait une trentaine d’années, sait combien il est primordial d’apporter du soutien aux malades. “Avec cette maladie, le corps et la tête prennent un coup. Tout ce qui peut être fait autour de la maladie et en soutien de la thérapie est important” dit-elle “le combat se fait différemment lorsque l’on a confiance en soi” insistant sur l’importance de libérer la parole des personnes malades pour qu’elles ne se sentent pas exclues. La jeune femme n’a jamais caché son cancer et a utilisé la musique comme thérapie. Son album The Awakening, évoque certaines émotions éprouvées au fil de “cette petite apocalypse. L’album n’est pas sur le cancer” précise telle, “mais sur la fille que j’étais avant et celle que je suis devenue depuis. C’est un hommage à la vie”. Aujourd’hui guérie, Fanny Leeb n’hésite pas à témoigner et à apporter son soutien aux malades. Pour le Défilé de la vie 2021 elle est monté par deux fois sur scène, pour chanter et pour prendre part au défilé.

Une multitude de partenaires dont l’équipe de rugby féminin ASM-Romagnat

Marie Magignot, présidente de l’ASM Romagnat se réjouit du partenariat que son équipe à pu conclure avec l’équipe du Défilé de la vie 2021, mettant en avant certaines similitudes entre la lutte contre la maladie et les matchs de rugby, parlant de “combats” et de “détermination”. Lorsque les joueuses du club ont entamé leur travail avec les égéries, elles n’étaient encore championnes de France.  Le fait qu’elles aient décroché le bouclier n’a rien changé dans la gestion du partenariat. Elles ont poursuivi l'”entrainement” pour mettre au point une chorégraphie.

A propos de l’Oasis des Dômes

L’Oasis des Dômes est une association loi 1901 composée exclusivement de bénévoles. Ses missions reposent sur deux axes. La recherche clinique, qui permet à certains patients de participer à des essais et de bénéficier de certaines thérapies innovantes, et les soins de support pour les patients en cours de traitement. Ces soins permettent de bénéficier de prestations dans différents domaines comme l’art-thérapie, la kiné, la diététique, ou encore l’esthétique.
L’argent récolté durant le Défilé de la vie permet de multiplier par deux le budget habituel de fonctionnement.

*Le Lycée Marie Laurencin prépare des élèves aux métiers de la mode et des arts.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite