Accueil » Edito » Ce moment où l’été touche à sa fin…
Photo Fanny Reynaud.
Edito

Ce moment où l’été touche à sa fin…

Selon le calendrier, l'été a encore un mois et demi à vivre. Mais la perception que nous avons des saisons est plus complexe, personnelle ou empirique...

La fin de l’été, c’est quand ? Chacun a peut-être sa réponse, sa perception de la belle saison et de ses limites. Pour beaucoup, été égale vacances…Pour eux, dès lors, l’été s’achève au moment où il s’agit de retrouver le chemin du bureau, les jérémiades de ses collègues et le rythme désespérément quotidien du « boulot-dodo » … Et tant pis si, dehors, le soleil brille encore, tant pis si ailleurs sur les plages, de jolies créatures affichent leurs formes voluptueuses, en soignant leur bronzage. Tant pis s’il reste des mojitos à boire au bord de la piscine. Tant pis pour cette fois.

Pour les petits élèves (que nous fûmes), c’est le même topo ou presque. Eté signifie vacances. Et la seule vision d’un cartable, d’une trousse ou d’une calculatrice suffit à refermer le chapitre estival… et à donner des boutons.

Selon la tante d’un de mes amis, (il me le disait l’autre jour lors d’une partie de pétanque ombragée), l’été se termine avec le Tour de France. Cette sentence marquée du sceau d’une sagesse bien française m’a titillé. Mieux, j’aurais aimé trouver la formule moi-même. Que ne l’ai-je fait d’ailleurs au fil des milliers d’articles qui ont parsemé mon parcours journalistique ? L’été se conclurait donc sur les Champs-Elysées… Ça, c’est un scoop…

Ombre et lumière

D’autres considèrent que le 15 août marque un vrai virage climatique. Au-delà, finies les épisodes de canicule et les longues soirées. L’ombre gagne du terrain sur la lumière et les paysages jaunis témoignent des stigmates des fortes chaleurs. Les premières feuilles ne tarderont pas à tomber et avec elles, quelques illusions. Les animaux, en pleine nature, ont intérêt à en profiter car les chasseurs ne sont plus très loin qui vont faire régner la terreur et pointer leurs fusils sur tout ce qui bouge.

L’été déclinant

Et puis il y a les indécrottables tenants du calendrier. Sûrs d’eux, ils n’ont d’autre argument que de ne pas avoir tort… « La fin de l’été, c’est le 21 septembre, au moment de l’équinoxe. Le reste n’est que baliverne… » estiment-ils, sans une once de poésie. Une vérité calendaire aussitôt contestée par les météorologues qui ont fixé le début de l’été au 1er juin  et sa conclusion à la fin du mois d’août. Bref, à chacun sa vision des saisons et sa perception des choses. On pourra peut-être s’entendre sur le fait qu’après une phase ascendante, août marque l’arrivée d’un « été déclinant ».  Il fait encore diablement chaud mais l’air se teinte d’un soupçon de mélancolie…

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite