Accueil » Culture » L’Orchestre national d’Auvergne, prêt pour une nouvelle saison
Concert des 40 ans de l'ONA / Photo Yann Cabello
Concert des 40 ans de l'ONA / Photo Yann Cabello
Culture

L’Orchestre national d’Auvergne, prêt pour une nouvelle saison

Après deux saisons Covid et une année marquée par son 40e anniversaire, l'Orchestre national d'Auvergne retrouve sa vitesse de croisière. La saison 22/23 débute dès le mois de septembre.

Même si la saison régulière est en sommeil estival, l’équipe de l’Orchestre national d’Auvergne n’a pas, pour autant, cesser de travailler. Durant l’été les musiciens se sont produits dans de nombreuses manifestations d’été, et ce n’est d’ailleurs pas fini, puisqu’après les prestigieux festivals de La Roque d’Anthéron et de la Chaise-Dieu, on peut encore les retrouver le 31 août à la Basilique Saint-Julien de Brioude puis le 4 septembre aux Musicales d’Orcival.
La saison 2022/2023, prête depuis la fin du printemps, débutera à la mi-septembre, sans grande surprise, du moins dans la forme, puisque les différentes formules testées avec succès les années précédentes en complément de la saison dite régulière, sont reprises : cafés et snacks musicaux, baby concerts, concerts en immersion (midnight concerts), concerts en familles…
La programmation de la nouvelle saison s’articulera autour des classiques du répertoire chambriste, de Pergolèse à Berlioz en passant par Haydn ou Vasks. (voir programmation complète sur le site web de l’ONA)

Création du cercle des amis de l’Orchestre national d’Auvergne

A l’occasion de cette nouvelle saison, l’orchestre lance son Cercle des amis permettant de créer un cadre pour toutes les personnes qui souhaitent apporter  un soutien financier. Selon le principe du mécénat, les dons ouvrent droit à des crédits d’impôts de 66% dans la limite de 20 % du revenu imposable. L’idée est de rassembler une communauté de « bienfaiteurs » qui auront accès aux « coulisses » de l’orchestre et participeront au financement de nouveaux projets menés auprès des différents publics sur le territoire.

La même équipe artistique

L’équipe artistique, composée à la suite du départ de Roberto Forés Veses et comportant plusieurs chefs en fonctions des esthétiques est reconduite. Thomas Zehetmair occupe toujours la fonction de chef principal de l’orchestre, même si au final, il sera assez peu présent durant l’année. Il reste épaulé par
Enrico Onofri et Christian Zacharias en tanyt que chefs associées et Chloé van Soeterstède cheffe en résidence.
Si le choix d’avoir plusieurs chefs est sans conteste un plus artistique, on peut regretter cependant, que l’orchestre n’ai plus de figure emblématique présente au quotidien pour le représenter et défendre son travail comme ce fut la cas par le passé avec des figures tutélaires comme Jean-Jacques Kantorow ou Arie van Beek.

Abonnement à la carte

L’orchestre national d’Auvergne propose un abonnement à la carte, une formule très bienvenue qui permet de contourner la problématique des concerts achetés « en paquets » alors que les emplois du temps des spectateurs ne permettent pas toujours qu’ils assistent à la totalité des prestations. Chaque spectateur peut donc composer son abonnement en piochant dans une offre forte de 11 concerts Orchestre et 5 concerts Musique de chambre. Un tarif dégressif est mis en place sur un principe tout simple : L’abonnement permet de déduire de chaque concert un montant égal au nombre de concerts choisis dans chaque série. Par exemple, 6 concerts Orchestre et 4 concerts Musique de chambre, permettent de déduire 6 € sur le tarif plein de chaque concert Orchestre et 4 € sur le tarif plein de chaque concert Musique de chambre. A noter, enfin qu’il est toujours possible d’acheter des billets à l’unité.

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite