Accueil » Jeudi » Le Cosmo society espère faire oublier le B.box
Ne l'appelez plus B.box mais Cosmo society
Économie Événement Jeudi

Le Cosmo society espère faire oublier le B.box

Ce jeudi 1er novembre, le Cosmo society programme un concert du jazzman américain Maceo Parker. La salle dispose aussi d’un restaurant. Elle veut offrir une offre complète dans la métropole clermontoise.

Popa Chubby en octobre, puis Maceo Parker et Trust en novembre : les têtes d’affiches se suivent et ne se ressemblent pas au Cosmo society. La toute nouvelle salle clermontoise, qui peut accueillir jusqu’à 2200 personnes, a noué un partenariat avec la Coopérative de Mai. Cette dernière s’occupe de tout ou presque, programmation, billetterie, et le Cosmo society fournit les locaux. Ainsi, avec Bibo aux manettes, le lieu veut s’imposer comme une salle de concert de référence à Clermont-Ferrand. L’endroit qui pendant des années a abrité la célèbre discothèque B.Box a amorcé un nouveau virage il y a maintenant un an. “Cela a constitué un véritable pari de lancer le Cosmo society. Il était nécessaire de redorer l’image du B.Box et de ses fermetures administratives. Il fallait faire rentrer dans la tête des gens que nous avions de nouvelles activités” explique Olivia Chambas, assistante de direction du Cosmo society.

3 activités sur un même lieu

En dehors de la partie concert, la structure développe également une activité- restaurant, initiée il y a maintenant un an. Proposant une cuisine traditionnelle française, le Cosmo society attire surtout une clientèle d’affaire le midi, tandis que le week-end, il organise une soirée festive, animée par un DJ de 22 à 2 heures du matin. De quoi renouer avec les heures glorieuses du B.box. “Nos clients sont très nostalgiques de cette époque” nous confie Olivia Chambas.
Autre activité de la salle : l’événementiel. Ainsi le Cosmo society peut privatiser ses locaux pour différents événements. Séminaires, remises de diplômes, soirées de gala, journées de formation peuvent ainsi être programmés dans son enceinte.  Selon les besoins, deux espaces sont à disposition: la partie mezzanine de 200 m2, pouvant accueillir 150 personnes, et une autre salle de 1400 m2.
L’entreprise Michelin fait ainsi partie des clients du Cosmo society. Avec cette triple offre, restaurant, événementiel, concert, le Cosmo society espère bien faire oublier le B.box. Les moyens ont été mis en face des ambitions. L’investissement total s’affiche à deux millions d’euros,  avec environ 500.000 euros pour le restaurant et le reste sur la salle de spectacles.

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite