Accueil » Idée de la semaine » L’Aperetik : l’épicerie spécialiste de l’apéritif à Clermont-Ferrand
Jean et Jérémy sont les heureux gérants de l'Aperetik.
Idée de la semaine

L’Aperetik : l’épicerie spécialiste de l’apéritif à Clermont-Ferrand

Depuis début juin, deux trentenaires ont ouvert au 6 rue de la Treille une boutique dédiée à l’apéritif. Mais leur proposition se veut aussi éthique. C’est ainsi qu’il ont nommé leur boutique l’Aperetik.

Jean Borie, 30 ans et Jérémy Muller, 33 ans, ont d’abord été collègues chez Décathlon au Puy-en-Velay. Ils font alors un constat et racontent : “Après le travail, parfois assez tard, l’apéritif se terminait souvent en grande surface avec des produits pas toujours de qualité, et c’était plus par dépit qu’autre chose. On s’est dit qu’il y avait peut-être quelque chose à faire. De la dérision, on est passés à une vraie étude de marché”. Quelques mois plus tard, l’Aperetik ouvrait ses portes dans le vieux Clermont.

3 espaces dédiés à l’apéritif

La boutique compte aujourd’hui 3 espaces : un premier dédié à la fromagerie et à la charcuterie. Jean explique : “On y fait de la coupe classique, mais nous proposons aussi nos plateaux apéritifs,  présentés dans des boîtes en bois d’épicéa. L’idée est de choisir 6 ingrédients parmi  l’ensemble, soit 30 à 40 références de fromages et de charcuteries ; on fait toute la découpe et l’on ajoute le pain, les cornichons, les petits pics. C’est 18 euros la première fois et seulement 16 euros lorsqu’on revient avec sa boîte”.  Le deuxième espace  est niché dans une cave classée, datant du XVIIe siècle. Il compte pas moins d’une soixantaine de références, choisies en collaboration avec une sommelière de Cournon d’Auvergne : Jenny Villani.  Jean nous raconte comment les vins ont été sélectionnés : “La cave est globalement française, même si nous proposons une belle palette auvergnate, avec des vins sur lesquels on a mis en exergue la dimension éthique pour le travail de la vigne et de la cave . Les produits sont bio, nature, certains autres subissent des traitements de façon raisonnée”.  La boutique comporte également du vin en vrac et dispose d’une machine qui permet de tirer son vin, soit avec sa propre bouteille, soit avec une bouteille consignée. La formule se révèle plus économique, en revanche, le vin se conserve moins bien : elle convient à des vins de table à boire dans les 3-4 jours.  Enfin, l’espace épicerie est réservé aux bières, alcools forts,  apéritifs,  pétillants, sirops et jus de fruits. On y trouve tout ce qui se grignote, comme des chips artisanales, des mélanges apéritifs, les tartinades, les pois chiches, et même des insectes!

Une offre qui s’adapte au client

Jean et Jérémy s’efforcent également de proposer un apéritif en fonction des convictions et des restrictions des clients : femmes enceintes, intolérants au gluten et vegan peuvent trouver leur bonheur dans cette boutique. Selon les deux gérants, les fournisseurs sont souvent devenus leurs amis :  “on a fait de superbes rencontres et l’on partage des convictions”. Prochainement, ils veulent développer leur site marchand sur Internet pour proposer une livraison plus rapide.

L’Aperetik : 6 rue de la Treille à Clermont-Ferrand, 04 63 08 29 47

 

À propos de l'auteur

Catherine Lopes

Catherine Lopes

Journaliste diplômée de l’Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille, Catherine arrive en Auvergne en 2006 et fait ses armes sur Clermont Première. Après plusieurs années de collaboration,  elle découvre ensuite le monde de la pige et travaille pour plusieurs sociétés de production. Elle écrit aussi pour le web et fait de la radio. Véritable touche à tout, Catherine aime avant tout raconter des histoires.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite