Accueil » Jeudi » La Puce à l’oreille : Une rentrée pleine de dynamisme !
L'entrée de la salle musicale à Riom.
Culture Jeudi

La Puce à l’oreille : Une rentrée pleine de dynamisme !

Après un festival dans le cadre des nombreuses animations des 10 ans de la salle, la Puce à l’oreille lance sa nouvelle saison. Une fois encore, tous les styles musicaux sont proposés au grand public, tout au long de l’année. Mais au-delà de l’habituelle programmation, « la Puce » continue de rythmer la vie de la cité riomoise avec ses afterworks, comme ce jeudi soir, sur le thème de l'escape game.

Une rentrée sous le signe de la nouveauté.

Toujours des concerts …

Après la réussite de son festival dans les rues de la cité de Saint-Amable, la salle musicale indépendante riomoise élargit ses frontières, comme nous l’explique Amélie Compère, responsable de communication : « Avec le succès du festival, on va continuer d’investir de nouveaux lieux. Ainsi, le 12 octobre,  proposons-nous une soirée « Comme John » et « Nosfell » au théâtre de Châtel-Guyon. L’occasion de découvrir l’atmosphère pop-rock des deux groupes mais aussi un rock plus psychédélique en ce qui concerne Nosfell, dans une atmosphère tournée autour du thème du rêve ». Durant cette année dédiée aux 10 ans, un ultime spectacle sera également proposé début décembre : « Le 8 décembre, on va terminer les festivités d’anniversaire avec une « rock tribute night » en partenariat avec « Rock the Night ». Trois groupes interpréteront les plus grands succès de Led Zeppelin, Iron Maiden et Deep Purple. Une fois encore, nous sortirons de notre structure pour investir la salle Dumoulin, afin de valoriser un peu plus encore cette soirée ». Tout au long de la nouvelle saison qui s’annonce, on pourra également écouter du reggae ou encore du rap, avec toujours la volonté de faire découvrir de nouveaux groupes au public.

 

Les afterworks pour varier les plaisirs et rapprocher les gens.

Mais aussi des afterworks !

Pour ceux qui serait en manque de l’atmosphère si particulière de la Puce à l’oreille, il existe également les afterworks, en cœur de semaine : « Un jeudi par mois, nous organisons une soirée avec un thème différent. L’idée est de proposer à notre public quelque chose qui sort de l’ordinaire, que ce soit sur le plan musical ou en terme d’animations. C’est aussi pour nous l’opportunité de tisser des partenariats avec des associations locales afin de valoriser leurs activités et participer ainsi à la vie de notre territoire ».  Et pour ce rendez-vous du 11 octobre, c’est le thème de l’escape game qui sera privilégié par Amélie Compère et ses équipes : « En partenariat avec le Player’s bar, proche de notre salle, on va investir l’ensemble du site, coulisse y compris, afin de créer une véritable escape-room. C’est un style à la mode et que le public plébiscitait depuis pas mal de temps. Nous avions envie d’expérimenter une soirée de ce type dans le cadre de nos afters, et avec les experts du Player’s, on devrait bien s’amuser ». Et pour la suite de la nouvelle saison, les thèmes seront nombreux avec entre autres une soirée médiévale (novembre), une autre sur le thème du ski avec une truffade à déguster sur place (décembre), ou encore un retour dans les années 50 avec un défilé « pin-up rockabilly » (Janvier).

Avec une programmation toujours plus riche et variée, la Puce à l’oreille va encore chatouiller dans les chaumières, avant d’aborder en 2019 une nouvelle décennie dédiée à la découverte musicale et au partage.

Pour retrouver l’ensemble de la programmation musicale et les animations de la puce à l’oreille : www.lapucealoreille63.fr.

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite