Accueil » Culture » Jours de lumière : l’eau à la bouche
Eric Poitevin-FRAC / Jours de lumière
Oeuvre d'Eric Poitevin - FRAC Auvergne
Culture Événement

Jours de lumière : l’eau à la bouche

30 artistes, 500 œuvres présentées, un riche programme d'animations durant trois jours, voici l'alléchant programme du 13e festival Jours de lumière qui se déroulera le weekend prochain à Saint-Saturnin.

Jours de lumières  : voici un festival unique qui prouve que la médiation culturelle n’est pas l’apanage des métropoles et des centres urbains. Cette manifestation créée en 1999, il y a déjà 24 ans, s’est considérablement développée et fait désormais rayonner à l’international, la cité médiévale de Saint-Saturnin, située à quelques kilomètres au sud de Clermont. Le village arbore la plaque Petite Cité de Caractère, un label qui identifie les communes qui s’engagent à « proposer la découverte de tous un patrimoine remarquable, valorisé et animé, le tout dans une démarche d’accueil ». Festival ayant lieu tous les deux ans, Jours de lumières est une manifestation identifiée comme comme étant consacrée à l’art contemporain mais qui a élargi son univers en programmant en plus des expositions, des conférences des concerts et des spectacles. Depuis sa création, le festival dont le premier invité vedette était l’homme d’église et vitrailliste Kim En Joong, (qui venait de terminer les vitraux de la Basilique Saint-Julien de Brioude) a programmé les plus grand noms de l’art contemporain : Arcabas, Bernard Foucher, Feng Xiao Min, Henri Guérin, Reza, Pierre Soulages pour ne citer qu’eux. Des grands noms de la philosophie et de la littérature ont également participé aux différentes éditions.

La thématique de l’eau  pour la 3e édition de Jours de Lumière

La 13e édition de Jours de Lumière accueillera 30 artistes de renom pour environ 500 œuvres. Ils se nomment Corinne Caillé, José Merino,  Stéphan Herrgott, collectif Pivotall, Natalia Kruchkevych… ils sont peintres, pastellistes, sculpteurs, créateurs numériques, photographes… et dévoileront leur travail sur le thème de l’eau qui est la thématique choisie cette année.  « L’actualité nous le rappelle, l’eau est plus que vitale. Riche en symboles, nous avons à cœur de la valoriser comme véritable composante de l’art et de la lumière » explique Gérard Barthélémy, président de AMOS, association organisatrice. Il sera donc intéressant d’observer comment les artistes s’emparent de ce sujet en fonction des pays dont ils sont originaires. Parmi les invités, un certain viennent de France, d’autres de Chine, de Corée, d’Ukraine, du Japon, des USA, d’Espagne ou de Norvège autant de pays qui possèdent leur propres problématiques  mais aussi leur propre culture, liées à l’eau.

3 jours d’animations

Partenaires dont le FRAC, artisans locaux, bénévoles (200 mobilisés), mécènes, villageois, artistes… se sont unis pour rendre le festival convivial et festif tout en promotionnant l’art contemporain. En plus de la partie exposition obligatoirement statique, les trois jours de la manifestation seront ponctués de très nombreux rendez-vous live : concert avec Féloche, déambulations musicales, enquête-game mais aussi conférences. Michel Bussi, maître du polar et Cécile Coulon, enfant du pays, parlerons de la place de l’eau dans la littérature alors que le vice-Amiral Marc de Briançon reviendra sur l’aventure du fameux 3 mâts l’Hermione et que le Contre-Amiral Pierre-Marie Borgeal parlera des enjeux stratégiques des espaces maritimes. Deborah Bowman, artiste américaine qui s’inspire de l’éco philosophie pour créer ses œuvres, évoquera, de son côté, les sources, les fontaines et les lavoirs.

Jours de lumières, 13e édition, du 22 au 24 septembre 2023, bourg de Saint-Saturnin, Puy de Dôme. 
Informations pratiques sur le site web https://www.lesjoursdelumiere.com/

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé