Accueil » Mardi » Jazz en Tête, histoire de générations
Keyon Harrold / Photo DR
Culture Mardi

Jazz en Tête, histoire de générations

Comme chaque année, Jazz en Tête sera un grand chassé-croisé de générations de musiciens. Les plus jeunes pourront côtoyer des aînés qui ont écrit les premières heures du festival clermontois, il y a déjà 30 ans.

Winton Marsalis, Kenny Garrett, Kirk Lightsey : le nom de ces trois musiciens figurait déjà sur les affiches de Jazz en Tête en 1989, 1990 et 1991… Depuis 30 ans, ils ont écrit l’histoire du jazz et se sont placés en leader, le festival en a été le témoin. Ces acensions certaines dans la hiérarchie des musiciens ont prouvé la grande connaissance du milieu et la clairvoyance du riomois, Xavier Felgeyrolles cofondateur de la manifestation, actuel directeur artistique qui a toujours su mettre en avant les futures gloires.  Il s’en est passé des choses dans le monde du jazz depuis la première édition de 1988 mais cette musique reste vivante et  plus créative que jamais.  Ces trois musiciens, lors de leurs premiers passages clermontois, avaient cohabité sur scène avec les musiciens références de l’époque toujours prêts à partager quelques secrets d’artistes et à inviter les plus jeunes à se frotter à eux sur scène ou lors de fameuses jam-sessions, véritable école du jazz. La roue a tourné et les voici aujourd’hui au niveau de ceux qu’ils admiraient à l’époque ; à leur tour de transmettre.

Les fidèles

Le trompettiste Winton Marsalis, qui n’était pas revenu à Clermont, depuis 1989 est sans conteste l’un des personnages le plus influent du jazz actuel. Il fut le premier artiste à recevoir un Grammy Award pour ses enregistrements de jazz et de musique classique, et le premier jazzman à recevoir le prix Pulitzer de musique. Directeur général et artistique du Jazz at Lincoln Center de New York, il se produit régulièrement avec la formation avec laquelle il vient en Auvergne cette année, le Jazz at Lincoln Center Orchestra. Le brillantissime saxophoniste Kenny Garrett, habitué de la Maison de la Culture où il s’est produit cinq fois après avoir accompagné Miles Davis à la Maison des sports revient avec un nouvel album qu’il présentera à l’occasion de la 34e édition du Jazz en Tête. Ses passages répétés sont toujours un régal pour les amateurs qui ne se lassent jamais de l’écouter. Quant à Kirk Lightsey, excellent pianiste qui fût compagnon de route de Dexter Gordon et Chet Baker et sidemen de Dee Dee Bridgwater marraine du festival, il fait partie de ces musiciens injustement sous-médiatisés mais prouve à chacun des passages sur scène, son talent et son sens de la bonhomie.

et la nouvelle garde

En dehors des artistes réputés, le festival va réunir les musiciens à suivre et qui, à leur tour, deviendront des guides pour les futures générations. Le bassiste, Joe Sanders leader de l’éphémère formation Jet New Stars 21, le trompettiste Keyon Harrold, le pianiste Xavier Belin, le batteur Makaya McCraven ou la famille Abraham se produiront en représentants du jazz dans tout ce qu’il a d’actuel et moderne. Enfin comme il se doit, le festival mettra en lumière une formation auvergnate, celle du batteur Marc Verne entouré pour l’occasion des piliers de la scène jazz clermontoise et même un peu plus puisque le chanteur Christophe Adam sera convié à monter sur scène.
Jazz en Tête version 2021, sera donc fidèle à sa ligne de conduite tout en étant suffisamment éclectique pour s’adresser à tous les publics.

Pratique

Affiche Jazz en Tête 202134e édition du festival Jazz en Tête

Du 13 au 23 octobre 2021, Maison de la culture de Clermont, Boulevard Mitterrand
Pass sanitaire requis pour assister aux concerts

www.jazzentete.com

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite