Accueil » Actualités » Gaspard Baradel Quartet décroche le Prix du public au Tremplin Jazz d’Avignon
Gaspard Baradel Quartet : Photo DR
Photo DR
Actualités Culture

Gaspard Baradel Quartet décroche le Prix du public au Tremplin Jazz d’Avignon

Le quartet du saxophoniste clermontois Gaspard Baradel poursuit son intégration dans le monde assez fermé du jazz. Après avoir publié un album et joué sur la scène du festival Jazz en Tête en 2020, la formation poursuit son ascension et vient de décrocher le Prix du public Tremplin Jazz d’Avignon.

Créé en 1992, par quelques passionnés, l’association Tremplin Jazz d’Avignon a pour objet la promotion de la musique et des jeunes musiciens de jazz par le biais d’un concours et d’un festival organisés à Avignon.
Depuis 2000, le Tremplin a obtenu de la reconnaissance avec l’organisation d’un concours européen et surtout la possibilité de se dérouler dans la prestigieuse Cour d’Honneur du Palais des Papes. Malgré tout, le Tremplin reste fidèle à ses objectifs d’encouragement du brassage culturel via la découverte des musiques de jazz. Il offre à la fois des soirées gratuites où se produit la jeune scène du jazz européen et des concerts prestigieux durant lesquels le public peut retrouver des artistes confirmés.

Le Prix du public pour Gaspard Baradel Quartet

Ce n’est pas la première fois que les musiciens clermontois se font remarquer du public avignonnais. En 2019 déjà, le jeune pianiste Nathan Mollet, avait décroché le prix du public du Tremplin Jazz avec son trio (Nathan Mollet, Piano Dominique Mollet, Contrebasse Elvire Jouve, Batterie). Bis repetita en 2021 avec cette fois un quartet, celui de Gaspard Baradel. Le saxophoniste accompagné du pianiste Antoine Bacherot, du contrebassiste Cyril Billot et du batteur Josselin Hazard, a séduit le public avec son jazz efficace et moderne construit sur les solides bases du bop dont les illustres représentants se nommaient Coltrane, Davis et consorts. Un journaliste membre du jury, rapporte dans son compte-rendu pour Jazz Magazine une phrase prononcée lors d’échanges entre membres à propos de la prestation du quartet : «Tiens du jazz ! ». Et de s’étonner de n’avoir jamais entendu parler de cette formation certes jeune, mais qui est composée d’un pianiste dont la réputation a largement dépassé les frontières régionales et d’un batteur qui a tout de même publié un album avec ce même pianiste et le contrebassiste James Cammack compagnon de route de la légende Ahmad Jamal.
Si les journalistes parisiens lisaient plus souvent les médias locaux, ils n’auraient pas trois ans de retard…

Lire nos articles : Gaspard Baradel partage son énergie et  Les”giant steps” de Gaspard Baradel

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite