Accueil » Actualités » Eric de Cromières s’en est allé…
Eric de Cromières- photo ASM Rugby.
Actualités Sports

Eric de Cromières s’en est allé…

Le président de l'ASM Clermont Auvergne est mort, la nuit dernière, à l'âge de 66 ans. Avec lui, le club avait remporté son deuxième titre de champion de France en 2017.

Eric de Cromières ne verra pas la reprise du Top 14, au début du mois de septembre. Tandis que les joueurs de l’ASM ont tout juste repris le cours des entraînements, le club vient de perdre son président au terme d’une « longue maladie » que l’on pourrait tout autant qualifier de « sale maladie ». Un match déséquilibré contre le cancer dont on se doutait qu’il était perdu d’avance. « Son état s’est dégradé rapidement ces dernières semaines » indique-t-on, ce matin, dans l’entourage de l’ASM.

Agé de 66 ans, Eric de Cromières avait évolué dans la Marine Nationale avant de rejoindre la « grande » entreprise Michelin où il avait occupé différents postes au sein de la direction. Parallèlement, cet ancien joueur universitaire de rugby était devenu, dès 2005, administrateur de l’ASM Clermont Auvergne. Enfin, en 2013, il avait succédé à René Fontès à la présidence du club.

“Un homme généreux”

Sous sa présidence, l’ASM aura obtenu un titre de champion de France (2017), perdu deux finales du Top 14 (2015, 2019) et aussi deux finales de la Coupe d’Europe (2015-2017). Un bilan qui prouve la permanence du très haut niveau des hommes en jaune et bleu. Ce matin, Bernard Laporte, le président de la Fédération Française de Rugby a réagi : « Eric de Cromières était un grand dirigeant et un homme généreux. Il aimait les Clermontois. Il aimait les supporters de son club » écrit-il sur son compte twitter. L’émotion est évidemment vive à Clermont. Le maire Olivier Bianchi a ainsi exprimé sa tristesse à l’annonce du décès de « son ami » tout en exprimant son affection pour sa famille et sa solidarité envers les joueurs.

Dans les prochains jours, le conseil d’administration du club se réunira pour désigner un nouveau président, à un moment où le rugby français est largement impacté par les conséquences de la crise du Covid-19 et de la longue interruption des compétitions. Viendra-t-il, pour la première fois, de l’extérieur de l’entreprise Michelin ?

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite