Accueil » Vie publique » Clermont – Michelin : l’union sacrée pour Les Carmes
Une vue de la future place des Carmes de nuit.
Vie publique

Clermont – Michelin : l’union sacrée pour Les Carmes

C’est autour d’un projet particulièrement ambitieux que la métropole clermontoise et Michelin vont conjointement réhabiliter le pôle de vie des Carmes. Avec un nouveau siège social et un espace public à la mesure de ce nouveau bâtiment, l'entreprise et la collectivité montrent plus que jamais leur volonté d’unir leur destin. Les travaux vont débuter dans quelques jours...

Nous sommes en 2020. Au cœur d’une métropole en pleine mutation, Michelin et Clermont-Ferrand, ont joint leurs efforts pour renforcer l’histoire intime qui les lie. Choisi comme symbole de cette relation, la place des Carmes est redevenue un lieu majeur de la cité clermontoise. Cette vision d’avenir, prend ses racines dans l’actualité puisque la métropole clermontoise et la manufacture internationale ont décidé de s’unir dans un projet public-privé, autour de la réhabilitation de la place des Carmes. Avec un maître d’ouvrage commun (la société « Encore heureux »), les deux entités vont mener leurs travaux en parallèles, afin d’uniformiser le nouveau site.

Michelin plus que jamais ancré à Clermont-Ferrand !

La future Serre, au coeur du bâtiment d’accueil, sera accessible au grand public.

« Avec cet investissement, nous voulons démontrer notre volonté toujours plus grande d’ancrer le groupe Michelin au cœur de Clermont-Ferrand. Michelin est une des rares société de cette envergure à avoir son siège social en province. La modernisation de notre campus sera aussi l’opportunité d’ouvrir notre entreprise à la ville, comme au reste du monde. » C’est par ces mots que Jean-Dominique Senard, Président du groupe Michelin, a présenté l’ambitieux projet de rénovation du siège social du fabricant de gommes. Un espace symbole de la présence de la manufacture de pneumatiques au sein de la métropole. Avec un budget avoisinant les 20 millions d’Euros, le nouveau siège sera tout en transparence et donnera sur un vaste parvis, en liaison avec la nouvelle place. L’espace de travail sera plus fonctionnel et adapté aux nouveaux modes de production. Les bâtiments d’accueil seront quant à eux un reflet de l’image que le groupe Michelin souhaite véhiculer dans le futur. Ainsi, un show-room de 450 m2 mais aussi une serre tropicale de 600m2 viendront donner vie à ce lieu ouvert au grand public.

La nouvelle place au cœur d’une politique environnementale.

Face à la maquette du projet, Nicolas Delon du cabinet « Encore heureux » avec Olivier Bianchi et Jean-Dominique Sénard.

A l’image de la serre, la réhabilitation de la place sera placée sous le signe de l’environnement. Pour le Maire et Président de la métropole clermontoise, Olivier Bianchi, les Carmes doivent redevenir un lieu marquant de la cité : « Avec Michelin, nous avons une vision commune de la future place des Carmes. Pour mettre en lumière le nouveau siège, la ville comme la métropole se doivent d’offrir un espace public à la mesure du nouveau bâtiment. Au cœur de ce projet, l’eau et l’environnement auront une part essentielle. Nous souhaitons remettre en lumière le cours d’eau de la Tiretaine, et plus encore, un circuit des fontaines du XXIe siècle au cœur de la cité. » Au centre de la place, une terrasse aquatique fera face à une terrasse patrimoniale. Un accent sera apporté sur les végétaux, qui ont auront une place de choix dans l’environnement de la nouvelle place. De même, l’eau sera mise en avant par le prisme d’un immense mur de 32 mètres de long, et un miroir aquatique réalisé en pierres de Volvic. Les déplacements doux seront privilégiés autour de la place et l’accès facilité pour le Tramway, pour un budget proche des 8 millions d’Euros à la charge de la Métropole clermontoise.

Un projet qui devrait voir le jour d’ici deux ans, et dont le début des travaux sera effectif pour ce mois de mai 2018. La réhabilitation des Carmes s’inscrit également dans un projet plus vaste de modernisation des grandes places clermontoises. Prochaine étape: la place Delille. mais pour le moment ce futur projet n’est qu’au stade des études de faisabilité.

 

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite