Accueil » Sports » Clermont Foot : confirmer un nouveau status en Ligue 2
C'est reparti pour une saison, on l'espère. Ici, le Clermont Foot en match de préparation contre Châteauroux- photo Clermontfoot.com
Sports

Clermont Foot : confirmer un nouveau status en Ligue 2

Le championnat de Ligue 2 démarre samedi, plus de cinq mois après l'interruption brutale du précédent. Entre-temps, le visage du Clermont Foot a quelque peu changé. Mais les ambitions sont intactes....

Après une saison 2019-2020 qui s’est terminée en eau de boudin, le championnat de Ligue 2 s’apprête à prendre un nouveau départ, le week-end prochain dans un climat qui n’est guère rassurant. A l’heure où les masques deviennent obligatoires dans les rues, sur les places, qui sait en effet ce qu’il adviendra des événements sportifs d’ici quelques semaines ?

Pour l’heure, il s’agit bel et bien de reprise et de compétition, sous couvert de quelques contraintes. En ce qui concerne la limite de spectateurs fixée à 5000 personnes, elle ne frappe guère le club auvergnat qui, à domicile, n’a pas l’habitude de drainer un public considérable (3300 personnes en moyenne la saison dernière).

Ne plus cacher ses ambitions

Photo clermontfoot.com

Côté sportif, le Clermont Foot 63 espère bien reprendre le championnat là où il l’a laissé. C’est-à-dire en jouant les premiers rôles. Le club qui, jadis, se contentait volontiers d’une situation en milieu de tableau (l’essentiel était de se maintenir, pour le reste on verrait…) ne cache plus désormais ses ambitions. C’est en haut de l’affiche qu’il entend évoluer, histoire de rejoindre la Ligue 1 à moyen terme et peut-être avant…

Grbic s’en va, Tell arrive

L’attaquant autrichien Adrian Grbic, qui a enflammé le dernier exercice, s’est trop distingué pour rester longtemps en Auvergne. Ses 17 buts marqués et ses prestations éclairées l’ont conduit directement au FC. Lorient, en Ligue 1. Au passage, le Clermont Foot 63 a encaissé un chèque dépassant les 10 millions d’euros. Une belle affaire financière dont on espère qu’elle n’aura pas de contre-coups sur les résultats de l’équipe. Jordan Tell, chargé de le remplacer à la pointe de l’attaque, a en tous cas laissé entrevoir son potentiel lors des quelques matchs de préparation de la formation (tout au moins ceux qui n’ont pas été annulés). Et le recrutement semble, globalement, avoir été conduit avec équilibre et une certaine efficacité. Des impressions que seule la compétition confirmera ou infirmera, au fur et à mesure des semaines. Pour l’heure, c’est la réception de Caen qui attend les hommes de Pascal Gastien, ce samedi 22 août au Stade Gabriel-Montpied. Relégués en Ligue 2, les Normands ont connu un été agité mais ils entendent, néanmoins, remettre les pendules à l’heure. Ce premier test grandeur nature, disputé en plein été, enverra des informations précieuses, en plus de distribuer des points. Mais il ne s’agira, tout de même, que du premier épisode d’un feuilleton qui, en principe, devrait en compter trente six.

Samedi 22 août à 19h: Clermont-Foot/ Caen au Stade Gabiel-Montpied.

Jordan Tell sous ses nouvelles couleurs.
Jordan Tell – photo Clermont Foot.

Lire aussi la chronique d’Yves Meunier : Le foot serein, l’ovale en mode suivie.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite