Accueil » Stade Gabriel-Montpied » Page 2

Mots-Clés : Stade Gabriel-Montpied

Lundi

Clermont-Foot 63 : L’appel du 18 juin de Pascal Gastien

Tout juste un mois après une fin de saison passionnante mais frustrante, le Clermont-Foot effectue sa « rentrée des classes » ce lundi à l’appel de Pascal Gastien. Le coach clermontois et son staff entament un long chemin entre préparation physique, matchs amicaux, et marché des transferts, qui doit mener le Clermont-Foot vers le début du championnat à domicile, fin juillet.

Sports

La finale tant espérée au Stade Gabriel-Montpied !

Ce vendredi soir (20h45), le championnat de Ligue 2 connaitra son épilogue à l’occasion de la 38e journée. Un dernier épisode passionnant avec cinq équipes encore en lice pour les play-offs. Pour le Clermont-Foot 63 (7e), c’est aussi une finale qui s’annonce avec la réception du Paris FC (8e), lui aussi encore en course pour la montée.

Sports

Clermont-Foot 63 – Nancy : Qui se frotte à Clermont se pique !

Dans la dernière ligne droite de sa saison, Clermont reçoit Nancy ce vendredi 16 mars à 20h au stade Gabriel-Montpied. Au cœur d'une saison galère, l'AS Nancy-Lorraine (18e) se bat pour assurer son maintien en Ligue 2. La célèbre devise du club alsacien, " qui s'y frotte s'y pique " colle parfaitement à la saison du Clermont-Foot, plus que jamais en course pour jouer la montée en Ligue 1.

Sports

Clermont-Foot – Reims : En route pour les Play-offs ?

Le maintien en Ligue 2 mathématiquement assuré, Clermont semble naviguer dans des eaux calmes au classement (7e). Cette saison, il n'est pas question de " ventre mou " mais plutôt de Play-offs ! Au moment de recevoir Reims ce vendredi 2 mars à 20h, Clermont entame une série de matchs difficiles, mais qui permettra de connaitre son véritable potentiel…

Chroniques

Le dernier tango à Clermont ?

Sur la lande de Clermont nord, entre les rues Robert Lemoy et Adrien Mabrut, voici bientôt trente ans que la ZAD ‘’Notre Dame des courants d’air’’, autrement dénommée Stade Montpied, attend sa consécration. Faute d’être convaincus que le foot puisse un jour opérer dans la cour des grands, les élus se ‘’refilent’’ la patate chaude et les spectateurs lâchent prise.

Sponsorisé