Accueil » Sports » Claude Michy et le GP. de France moto : 25 ans de success story
La meute des prétendants est encore importante pour cette édition 2018. Photo: gpfrancemoto.com.
Sports Week-End

Claude Michy et le GP. de France moto : 25 ans de success story

A partir de ce vendredi, le circuit Bugatti du Mans accueille le Grand-Prix de France moto. Une épreuve organisée de main de maître par la société PHA du Clermontois Claude Michy. Cette année, le Français Johann Zarco sera l’un des grands favoris pour la victoire en Moto GP.

Au milieu des années 90, la carrière du Riomois Christian Sarron, plus grand pilote français en moto, atteint son crépuscule. Le Grand-Prix de France n’est qu’un événement parmi tant d’autres dans un calendrier prestigieux, quand Claude Michy, et sa société PHA en deviennent promoteur et organisateur. 25 ans plus tard, Le Mans est une place forte du circuit mondial et Johann Zarco s’avance vers sa course nationale en deuxième position du championnat du monde.

Un travail sur le long terme, et le Grand-Prix de France est devenu une référence !

Claude Michy en compagnie d’Esteban Ocon et Jean-Claude Killy. Photo: gpfrancemoto.com

C’est en 1994 que Claude Michy, par l’intermédiaire de sa société PHA, devient l’homme fort du Grand-Prix de France moto. A l’image de l’épreuve, PHA devient un incontournable de l’organisation de grands événements, comme le Trophée Andros entre autres. En un quart de siècle Claude Michy a su redonner ses lettres de noblesse à la manche française : « On est aujourd’hui la seconde affluence pour un Grand-Prix moto dans le monde ! On a la chance de compter sur trois fois plus de spectateurs que lors de la première course organisée en 1994. Notre recette, c’est de proposer de nombreuses animations, bien-sûr, mais aussi de créer un véritable lien entre les pilotes et le public. »Un travail toujours axé sur la mise en avant des sportifs selon Claude Michy :« Quand on a la chance d’avoir une activité si passionnante, on essai de la mener à bien, quel que soit le terrain où on se trouve. Le sport mécanique m’a toujours passionné, et les valeurs de la moto font des pilotes les derniers gladiateurs du monde moderne ! »

 

Johann Zarco, la divine surprise pour fêter les 25 ans de présence de Claude Michy ?

 

Le Mans et sa piste mythique du circuit Bugatti. Photo: gpfrancemoto.com.

Et pour cette édition 2018, jamais un pilote français n’avait semblait si bien armé pour remporter enfin son Grand-Prix national en Moto GP. Second du classement du championnat du Monde et fort d’une seconde place l’an passé, Johann Zarco s’avance comme un favori logique aux yeux de Claude Michy : « Avec la fédération on aide Johann depuis de nombreuses années. Il a su grandir et se construire saison après saison pour arriver au niveau qui est le sien aujourd’hui. Avec cette deuxième place au championnat derrière Marc Marquez, il arrive en pleine confiance. Personnellement je pense qu’il peut vraiment l’emporter ce week-end. Ce serait formidable car il y a si longtemps qu’un Français n’a pas gagné dans la catégorie reine… » Pilote de l’écurie privée Tech3, Zarco ne bénéficie pas tout à fait des mêmes armes que ses principaux adversaires d’usine : « Avec l’appui du public, et son goût pour ce circuit, j’espère de tout cœur que Johan nous fera pleurer de joie ! »Ce serait clairement la plus belle des récompenses d’un anniversaire aussi marquant pour Claude Michy et son équipe d’organisation.

Grand-Prix de France moto, du vendredi 18 mai au dimanche 20 mai sur le circuit Bugatti du Mans. A suivre également sur Eurosport. Pour plus d’informations : www.gpfrancemoto.com

À propos de l'auteur

Julien 0ury

Julien 0ury

Journaliste-commentateur sportif dans des médias nationaux comme Eurosport, Sud Radio ou encore Rugbyrama.fr, c'est un ancien sportif qui a choisi de vivre sa passion jusqu'au bout. Amoureux de sa région, il a la volonté de présenter le sport à travers ses émotions. Diplômé de l'école de journalisme de proximité de Vichy, il souhaite mettre en avant la qualité du travail des clubs sportifs locaux afin de faire connaitre les hommes et femmes qui se battent pour faire perdurer l'activité sportive pour tous.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite