Accueil » Culture » Catherine Ringer et les poèmes d’Alice Mendelson à La Comédie
Catherine Ringer / Photo Mathias Walter
Catherine Ringer / Photo Mathias Walter
Culture Lundi

Catherine Ringer et les poèmes d’Alice Mendelson à La Comédie

Catherine Ringer sera sur la scène de la Comédie de Clermont ce lundi 13 novembre avec l'étonnant spectacle "L’Érotisme de vivre 95 ans et toute une vie avant", une mise en musique des poèmes d'Alice Mendelson, miraculée de la guerre qui a attendu d'avoir 90 ans pour faire publier ses écrits.

C’est dans un tout autre registre que celui des Rita Mitsouko que Catherine Ringer revient à Clermont. Délaissant l’ambiance Rock de la Coopé, l’icone des années 80 a choisi de se produire sur la scène de La Comédie, Scène nationale avec un l’étonnant, L’Érotisme de vivre 95 ans et toute une vie avant coprésenté avec Sémaphore en Chansons. Ce spectacle est une mise en musique des poèmes d’Alice Mendelson qui prennent une « vie scénique » grâce à Catherine Ringer accompagnée par le pianiste compositeur Grégoire Hetzel sur une mise en scène de Mauro Gioia. Cet sorte d’appel à la joie, remarquablement servi par la chanteuse, pose, comme une injonction, la maxime de poétesse de l’ombre âgée de 97 ans. « Ne jamais bâcler de vivre ».

Le manifeste éclatant de la poésie comme acte de vie

« Mieux aimer est mon grand souci, mon application, ma recherche et si possible, mon invention » déclarait Alice Mendelson alors âgée de 95 ans. Connue par de nombreux élèves sous le nom de Madame Rohman, cette miraculée échappée de la rafle du Vél’d’Hiv, qui avait perdu son père dans un camp de la mort, était entrée en résistance durant la guerre avant de partir vivre en Algérie. Sous le soleil d’Afrique du nord elle avait alors vécu une vie de professeur de français mais aussi de conteuse tout en s’adonnant pendant de nombreuses années à l’activité secrète de l’écriture. C’est à plus de 90 ans, qu’elle développa le besoin de témoigner pour ses proches et se décida à faire éditer ses écrits dont ses textes poétiques. Dans la préface du recueil L’Érotisme de vivre , Jean-Pierre Siméon avait écrit : Le recueil d’Alice Mendelson est le manifeste éclatant de la poésie comme acte de vie, c’est-à-dire comme acte d’amour, insolent, joyeux, sans renoncement. 

L’Érotisme de vivre 95 ans et toute une vie avant : lundi 13 novembre à 20h30 à La Comédie de Clermont, boulevard Mitterrand à Clermont. (Spectacle accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes)
Poèmes d’Alice Mendelson, lus et chantés par Catherine Ringer. Accompagnement au piano par Grégoire Hetzel.
Compositions, Grégoire Hetzel, chansons Alice Mendelson / Mauro Gioia – Grégoire Hetzel, mise en scène Mauro Gioia.

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite

Sponsorisé